Starbucks bannit les tasses réutilisables face au coronavirus

"Nous arrêtons de façon provisoire l’usage de tasses personnelles et de vaisselle pour la consommation sur place dans nos magasins", a expliqué Rossann Williams, responsable des Etats-Unis et du Canada, dans un courrier publié mercredi.

Les clients qui apportent leur tasse personnelle pourront toutefois continuer à bénéficier de la remise de 10 centimes qui leur était offerte.

Cette décision s’inscrit dans le cadre d’une "série de mesures préventives" prises par Starbucks, et qui comprend également un nettoyage plus fréquent ou encore la restriction des voyages d’affaires. Le groupe se dit "optimiste quant au fait que cette situation restera temporaire", a précisé une porte-parole de Starbucks.

 

Un pas en arrière pour l’écologie

En 2018, 1,3% des clients aux Etats-Unis, au Canada, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, se sont fait servir leur boisson dans leur propre tasse, selon le rapport annuel du groupe. Starbucks estime que ce sont ainsi 42 millions de gobelets jetables qui n’ont pas été utilisés en 2018, et espère doubler cet usage d’ici 2022. La chaîne américaine de café met régulièrement en avant ses efforts en termes de recyclage, réduction des déchets et d’empreinte carbone, ainsi que d’achat responsable de ses thés et cafés.

Le nouveau coronavirus se propage rapidement. Il a fait 11 morts aux Etats-Unis, tandis que le Canada reste pour l’instant relativement épargné. L’épidémie a fait plus de 3300 morts dans le monde, où plus de 96.000 cas ont été recensés, dans 84 pays. Les Etats-Unis comptent le plus grand nombre de cafés Starbucks, suivis par la Chine.