Pourquoi réchauffement climatique et vagues de froid ne sont-ils pas incompatibles?

Le réchauffement climatique est bien réel mais cela ne veut pas dire que les vagues de froid cesseront. Explications.

Réchauffement climatique et vagues de froid ne sont pas des phénomènes incompatibles. En effet, c’est la moyenne de température à long terme qui permet d’évaluer le réchauffement climatique et non des variations ponctuelles.

À titre d’exemple, du 27 au 28 février 2018, la France a enregistré des températures inférieures de 8 à 12 °C aux moyennes de saison. Pourtant, les températures de février ont augmenté de près d’un degré en 18 ans. "Pour les Alpes et les stations de ski, on peut voir sur une période de temps constante comment le climat, la neige qui tombe, la durée de la chute de neige sont en train de changer", explique Dominic Waughray, responsables des biens publics mondiaux au WEF.

 

Une augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes

Dans le monde, les 20 années les plus chaudes ont été enregistrées ces 22 dernières années. Et le phénomène est facilement observable: fonte de glace ou niveau de la mer plus élevé. Ceci pourrait avoir des conséquences dramatiques sur l’environnement. Par exemple, le réchauffement climatique pourrait perturber le vortex polaire: ce tourbillon chargé de froid pourrait transporter de la pluie, de la neige et des températures basses en dérivant vers le sud.
Selon une étude de Science Advanced, les phénomènes météorologiques extrêmes pourraient augmenter de 50% d’ici 2100.