Pourquoi Gliese 486 b, une exoplanète très proche de nous, intéresse-t-elle les scientifiques ?

Pourquoi Gliese 486 b, une exoplanète très proche de nous, intéresse-t-elle les scientifiques ?
Pourquoi Gliese 486 b, une exoplanète très proche de nous, intéresse-t-elle les scientifiques ? - © MARK GARLICK/SCIENCE PHOTO LIBRA - Getty Images/Science Photo Libra

Une nouvelle exoplanète a été détectée dans notre "proche banlieue", à seulement 26 années-lumière : Gliese 486 b. Elle intéresse particulièrement parce que cette planète rocheuse pourrait avoir une atmosphère qui nous permettrait d’en apprendre plus sur l’habitabilité des exoplanètes.

Selon l’étude publiée dans la revue Science, l’exoplanète, détectée en 2016 par le télescope Spatiale TESS, tourne autour d’une naine rouge en 1,47 jour et est qualifiée de super-Terre rocheuse.

Les super-Terres ne sont pas des planètes super-habitables dont les conditions de vie seraient plus adaptées encore que sur notre Terre. Ce sont des planètes qui font entre 1 et 10 fois la masse de la Terre. Gliese 486 b fait environ 1,3 fois le rayon de la Terre mais est 2,81 fois plus massive !

Comme l’étude l’explique, la surface de l’exoplanète a une température d’environ 430°C. En comparaison, Vénus a une température de surface à 465°C. Il est donc exclu de trouver de la vie sur cette planète rocheuse. Néanmoins, elle pourrait être très utile pour l’étude des phases de création d’une atmosphère.

Comme la planète est particulièrement brillante, elle est visible et facilement étudiée par les télescopes. Le futur télescope James Webb pourra aider les scientifiques dans leur analyse de cette atmosphère pour en retirer toutes les informations possibles sur sa formation et comment une planète peut développer une atmosphère viable.