Pour lutter contre le gaspillage, optez pour la nouvelle tendance de mode consignée

Pour lutter contre le gaspillage, optez pour la nouvelle tendance de mode consignée.
Pour lutter contre le gaspillage, optez pour la nouvelle tendance de mode consignée. - © Richard Clark - Getty Images

Pour lutter contre le gaspillage des matières premières, des marques font le pari de vêtements consignés. Le principe est simple : on se sert du vêtement, puis on le ramène à la consigne, comme une bouteille de lait.

Recycler des vêtements ou leur offrir une seconde vie, on connaissait déjà. Mais voilà que débarquent sur le marché du prêt-à-porter des vêtements avec une consigne. Il s'agit du même principe que les bouteilles en verre : on utilise, puis on renvoie.

Ce concept étonnant répond pourtant à l'une des plus grandes problématiques de la mode, et de la fast fashion plus particulièrement : celle du gaspillage.

Le jean "Infini" : 100% recyclable et consigné

Selon l'ADEME, 100 milliards de vêtements sont vendus dans le monde par an. Selon la même source, le textile est le 3ème consommateur d'eau dans le monde, après la culture de blé et de riz. Et chaque année, l'industrie de la mode émet 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre. 

Difficile d'envisager l'envergure du problème depuis son dressing. Cependant, des marques nouvelles sur le marché proposent des solutions. Comme 1083, une marque de jeans recyclables et consignés.  

"C'est ça l'économie circulaire idéale : concevoir et fabriquer un produit de telle sorte qu'en fin de vie, il soit la matière première du même produit neuf !"

"Une boucle vertueuse dans laquelle on transforme les déchets en ressources", ajoute Thomas Huriez à propos de la collection "Jeans Infinis" de 1083. Il vous en coûtera tout de même 119 € ou 129 € avec 20 € de consigne, qui vous seront rendus.

Le fondateur affirme que "faire des vêtements en matière recyclée, ce n'est pas innovant (...) Encore faut-il que l'utilisateur sache quoi en faire une fois qu'il est arrivé en fin de vie".

Quelques timides initiatives...

Faire du neuf avec du vieux, l'idée est bonne mais va-t-elle se généraliser ? Quelques signaux permettent de le penser.

Par exemple, le groupe Eram a remporté une récompense en octobre 2020 par les Trophées de la mode circulaire, pour un projet de paire de chaussures recyclable à l'infini baptisé Resource.

Et le groupe suisse On Running va sortir une paire de baskets sur abonnement dès l'automne prochain. A suivre donc.