Nos dix conseils pour des vacances "zéro déchet"

Nos dix conseils pour des vacances "zéro déchet"
Nos dix conseils pour des vacances "zéro déchet" - © bymuratdeniz - Getty Images/iStockphoto

Comme de nombreux Belges, vous avez peut-être entamé au sein de votre famille et/ou de votre environnement professionnel une démarche de réduction des déchets.

Courses en vrac, compost, alternatives au plastique, collations maison : des initiatives positives pour notre planète… mais qu’il est parfois compliqué de reproduire à l’identique dans un nouvel environnement, quand vous partez en vacances. Comment malgré tout tendre vers des vacances "zéro déchet"? Nous avons interrogé des spécialistes en la matière pour qu’ils vous livrent leurs conseils…

1) Repérez des adresses avant de partir

"La principale difficulté pour passer des vacances Zéro déchet, selon Sylvie Droulans, du blog Zero carabistouille, c’est l’inconnu". Elle qui donne des conférences un peu partout dans le pays sur le sujet a trois ans d’expérience et peut témoigner : "l’aspect "organisation" est encore plus important en vacances. On espère trouver des producteurs, des fermes à proximité, mais ce n’est pas toujours le cas. De la même façon qu’on prépare son trajet, son logement, il est important de se renseigner sur la présence de magasins de vrac, de producteurs locaux, de marchés artisanaux. Par exemple en posant la question à l’office du tourisme local".

Bon à savoir : la carte du Réseau Vrac répertorie de nombreuses adresses d’épiceries en vrac dans l’Hexagone.

 

2) Préparez votre trousse de toilette

Ce n’est pas parce qu’on voyage qu’il faut revenir aux flacons en plastique ! Deux solutions pour les savons et shampoing : soit acheter en solide, soit aller dans un magasin, qui les propose en liquide en vrac, et faire remplir vos contenants, en pensant à un format pratique pour le transport. Idem pour le dentifrice : il existe des solutions solides, ou du dentifrice en poudre, que vous pouvez soit réaliser vous-mêmes, soit dans des magasins en vrac. "Bien sûr, il faut que la sensation reste agréable, explique Sophie Potie, qui s’occupe de la communication autour du mouvement Zéro Déchet e la Ville de La Louvière. On a dû chercher un peu, mais finalement, on a trouvé une solution qui convient à toute la famille dans un magasin en vrac à Binche : un dentifrice en poudre à la menthe, dans un contenant en verre, et qui laisse une agréable sensation de fraîcheur dans la bouche".

Pensez à prendre votre "oriculi", bien plus écologique mais aussi moins encombrant que les très polluants cotons-tiges, qui finissent par se retrouver dans les océans.

Pensez aussi à des cotons lavables en guise de lingettes…

 

3) Prévoyez de quoi tenir le coup pendant les trajets

Ah, les stations d’autoroute, passages obligés des vacances en voiture, et lieux de tentation : boissons fraîches en bouteilles plastiques, friandises en tout genre, petits jeux emballés, etc. Bref, tout pour vous faire oublier vos résolutions zéro déchet. À nouveau, le maître-mot est d’anticiper : préparez votre pique-nique, ainsi que des collations maison.

N’oubliez pas vos gourdes, et profitez éventuellement de la station pour les remplir.

Et pour les "faims nerveuses", prévoyez des petits snacks sains, comme des fruits frais ou sec, des noix, amandes… Et pour éviter qu’on vous réclame des arrêts trop fréquents, prévoyez aussi livres, livres jeux et autres activités pour passer le temps en voiture…

 

4) Emportez vos contenants

Si vous allez dans le Sud, ne loupez pas l’occasion de vous approvisionner dans les nombreux marchés locaux. N’oubliez pas d’emporter des sacs en tissu, pratiques et peu encombrants. Pour les ingrédients plus fragiles, deux éléments pratiques et écologiques : le plat en pyrex, avec couvercle. Moins fragile que le verre, il est très hygiénique, permet une bonne conservation, et va aussi bien au congélateur qu’au four ou au micro-ondes. Prévoyez également quelques bocaux, notamment pour les céréales, si vous êtes accro.

 

5) Fuyez les supermarchés

Comme dit précédemment, il vaut mieux anticiper et repérer les bonnes adresses, pour éviter de devoir prendre cette solution de repli. "Ça nous est arrivé une fois, parce qu’on n’avait pas trouvé de producteurs locaux ni de magasins de vrac, explique Sylvie Droulans. Et là, c’est le piège, on est vite tentés, et les enfants se sentent frustrés : on était d’autant plus démunis qu’on n’y va plus jamais ! Avec de la volonté, on arrive quand même à faire le tri, mais ce n’est pas facile". Parce qu’ils ont beau clamer faire des efforts, l’hypermarché reste le royaume du suremballage et des futilités…

 

6) Emportez votre kit zéro déchet pour les pique-niques et les excursions

Non, les couverts en plastique ne sont pas les compagnons nécessaires des pique-niques. Pour tous les repas sur le pouce et les pique-niques, prévoyez plutôt des couverts en métal ou en bambou, et des gobelets "en dur" qu’on pourra laver. Pensez aussi à emporter des gourdes isothermes qui vous permettront de garder des boissons fraîches à proximité tout au long de la journée et pendant les excursions. Enfin, pensez aussi à des serviettes en tissu pour remplacer essuie-tout et serviettes en papier.

Pour emballer le pique-nique ou les restes de nourriture, si vous ne voulez pas encombrer, pensez au "beeWrap", qui remplacera à merveille le film plastique ou le papier aluminium.

 

7) Apprenez à refuser

"Une paille ? Non merci !" Voilà une réponse à apprendre dans la langue du pays que vous visitez. Si vous ne pouvez pas vous en passer pour vos cocktails, emportez avec vous vos pailles en métal ! Même chose pour les serviettes en papier, les tiges en plastique pour mélanger, etc.

 

8) Promenez-vous et soyez attentifs

"Profitez de vos déplacements en vacances pour découvrir les fermes et paysans de la région que vous visitez, conseille Sylvie de Zéro Carabistouille. Vous ferez souvent de belles rencontres et parfois il est même possible de participer à la traite, à la fabrication du fromage. C’est ainsi qu’en Autriche, nous avons déniché une ferme, qui a accepté de remplir nos bouteilles de lait : nous y sommes retournés plusieurs fois !"

 

9) Soyez simple et improvisez

Vous êtes en vacances. Ne vous prenez pas la tête, vous n’êtes pas obligés de proposer le dîner à la française en 5 services à tous les repas. "Nous, on a une charrette avec notre vélo qui nous permet d’emporter facilement nos courses si on croise quelque chose qui nous plaît, explique Sylvie Droulans. Et puis parfois, on accepte de manger des choses plus simples ou de découvrir sur place". Des pâtes, des légumes du pays, il n’en faut pas toujours plus !

 

10) Faites attention à la crème solaire

Chaque année, des milliers de tonnes de crème solaire finissent dans les mers. Des études scientifiques prouvent que certains filtres chimiques contenus dans les crèmes solaires peuvent provoquer le blanchissement du corail et à terme sa disparition. Pour y remédier, des produits "bio" ont été développés, d’une capacité égale aux produits à filtres chimiques. Ils ont recours à des filtres minéraux – dioxyde de titane et oxyde de zinc. Plutôt que de pénétrer la peau et de la transformer, comme le font les filtres chimiques, ces produits restent en surface et agissent comme des micro-miroirs. Les rayons solaires se réfléchissent dessus et ne pénètrent pas la peau.

Quelques produits bios existent en vrac, mais ils ne sont pas toujours faciles à trouver…

Dans une démarche zéro déchet, le mieux est encore cependant de se protéger "naturellement" du soleil : éviter les heures les plus exposées, porter un chapeau, se couvrir quand le soleil est trop fort, etc.

 

Et si vous n’y arrivez pas ?

Ben c’est pas grave… " Soyez zen, profitez ! conseille Sylvie. Vos vacances doivent rester un plaisir. Accepter de lâcher un peu de lest si vous pensez vous mettre trop de pression ou si vous ne trouvez pas toutes les solutions attendues". L’idée n’est pas de revenir stressé ou frustré parce que vous n’aurez pas atteint l’objectif " zéro déchet " que vous vous êtes donné pour les vacances. En essayant déjà d’appliquer ces quelques conseils, même s’ils n’auront peut-être pas tous fonctionné, vous pourrez être fier d’être sorti de votre zone de confort et d’avoir essayé.