Madrid lance un vaste projet de forêt urbaine pour protéger la santé des habitants

Chênes verts, peupliers, pins parasol... La ville de Madrid sera bientôt abritée par une vaste forêt urbaine de plus de 70 km de long. Un projet de grande envergure qui a pour ambition de réduire les émissions de CO2, de restaurer les zones dégradées, de rafraîchir la ville et d'améliorer la qualité de l'air.

Le "Bosque Metropolitano" comptera plus de 450.000 arbres

Une forêt urbaine pour lutter contre le réchauffement climatique. C'est l'ambition du "Bosque Metropolitano", future infrastructure verte composée de plus de 450.000 d'arbres qui se déploiera sur une étendue de 75 km dans la ville de Madrid.

Cette vaste forêt sera composée d'arbres et de végétaux issus d'espèces indigènes de la région : hêtres, pins noirs, chênes, oliviers, thym, romarin.

Ce projet vise plusieurs objectifs : protéger la santé des Madrilènes en améliorant la qualité de l'air et en réduisant les îlots de chaleur, absorber les émissions de gaz à effet de serre générées par la ville et relier les massifs forestiers qui entourent la capitale espagnole.

Un ambitieux plan global de réduction des émissions de carbone

L'initiative s'inscrit dans une volonté de "verdir" la ville, par exemple en favorisant l'usage du vélo ou encore investissant dans des sources d'énergie propres.

Si construction de cette "ceinture forestière" a déjà démarré, avec quelques premiers arbres plantés, il faudra probablement patienter quelques années avant de pouvoir admirer le résultat final. 

Avec ce projet, la ville de Madrid s'attaque à l'un des grands défis de la ville de demain : réduire les émissions de carbone. Selon une récente étude américaine, Paris serait la métropole qui dispose des meilleures conditions pour y parvenir, notamment en raison de sa densité urbaine et de sa construction horizontale.