Les poubelles connectées : vers une meilleure gestion des déchets dans les villes ?

Les poubelles connectées : vers une meilleure gestion des déchets dans les villes ?
Les poubelles connectées : vers une meilleure gestion des déchets dans les villes ? - © Helena Wahlman - Getty Images/Maskot

Les poubelles connectées ne font pas qu'engloutir nos déchets. Elles permettent d'envoyer des données et d'organiser la collecte dans les villes, d'adapter les itinéraires et même faire des économies. Dans un monde où les déchets ne cessent d'augmenter, elles sont efficaces dans la prise en charge des ordures.

A partir du printemps 2021, la ville de Prague testera un nouveau projet pilote sur la collecte des déchets dans la capitale tchèque. Déjà l'une des villes européennes les plus avancées sur la gestion intelligente des déchets avec l'implantation de poubelles connectées en 2018, la mairie souhaite rendre encore plus efficace le traitement des ordures.

Vers une gestion intelligente de la collecte des déchets

En faisant appel depuis ses débuts à l'entreprise Sensoneo, spécialisée dans la gestion intelligente des déchets dans les villes, le projet vise quatre axes majeurs, notamment celui de renforcer les itinéraires de collectes. Grâce à la technologie développée par Sensonéo, les itinéraires devraient être optimisés pour réduire le nombre de véhicules et faciliter la compréhension les itinéraires de tournées pour les conducteurs sans expérience. 

En bref, c'est l'optimisation grâce à l'analyse de toutes les données qu'ils possèdent sur les poubelles vers laquelle tend la ville de Prague. "Les technologies innovantes, que nous testerons au cours du projet pilote, suivent la stratégie de Prague axée sur la durabilité et une économie circulaire. Je suis convaincu que ce projet contribuera à notre plan de faire de Prague un initiateur actif des technologies vertes", a expliqué Petr Hlubuček, adjoint au maire de Prague pour l'environnement, les infrastructures, les équipements techniques et la sécurité au média SmartCitiesWorld.

Flexibilité et optimisation permettent de réduire les coûts

La technologie des poubelles intelligentes permet notamment de comprendre la consommation et la production des déchets qu'elle engendre chez les citoyens. Grâce à des capteurs, les technologies donnent des informations précieuses sur les zones où les poubelles sont rapidement remplies, par exemple. 

Les collectivités peuvent agir en mettant en place des tournées plus régulières ou mettre à disposition plus de conteneurs.

Le magazine Ville Intelligente révélait en janvier 2020 que les poubelles connectées permettent d'organiser "des tournées optimisées, les camions ne collectant les déchets que lorsque les conteneurs sont pleins". Cette optimisation a par exemple des répercussions importantes sur les économies réalisées par la ville. 

En France du côté de la Gironde, un chabot nommé Trizzy accompagne les collectivités dans la gestion des déchets. "Il permet de discuter avec les habitants en leur demandant le déchet qu'ils souhaitent jeter, afin de les guider dans leur démarche, les orienter vers les bons centres ou leur donner de bonnes pratiques en matière de tri et recyclage", explique le blog Demain la ville.

750 g par jour par habitant : une moyenne mondiale en constante augmentation

D'après la Banque mondiale, le poids des déchets produits par jour dans le monde s'élève à  0,74 kg par habitant. Cette moyenne n'est cependant pas représentative : elle est plus élevée chez les citoyens des pays développés que dans les pays émergents. 

Mais le poids produit chaque jour ne cesse d'augmenter et devrait atteindre les 3,4 milliards de tonnes quotidiennes d'ici 2050. En France, le taux de déchets par habitant s'élève à 13,8 tonnes de déchets par an d'après le Centre National d'Information Indépendante des Déchets (CNIID).