Les Néerlandais et le vélo, un exemple à suivre pour l'environnement et pour gagner en espérance de vie

Les Néerlandais (ici à Maastricht) ne se séparent jamais, ou presque, de leur vélo.
Les Néerlandais (ici à Maastricht) ne se séparent jamais, ou presque, de leur vélo. - © middelveld / IStock.com

L'activité cycliste de l'ensemble des Néerlandais équivaudrait à planter 54 millions d'arbres chaque année, selon les données du Programme des Nations unies pour l'environnement.

Pour arriver à un tel constat, cela suppose que rouler un kilomètre à vélo plutôt qu'en voiture permet de faire l'économie de l'équivalent de 1 kg de CO2 rejeté dans l'air.

Les Pays-Bas sont précurseurs en matière de cyclisme, le pays comptant par exemple plus de vélos que d'habitants. Là-bas, pas moins du quart de l'ensemble des déplacements est assuré à vélo, que ce soit pour le travail ou les loisirs, seul ou en famille.

Selon le gouvernement néerlandais, qui promeut depuis longtemps le vélo en ville, cette activité régulière a non seulement un impact très positif sur l'environnement, mais elle permettrait également d'augmenter son espérance de vie de 6 mois. Voilà un argument que ne manqueront pas de mettre en avant les maires des grandes villes françaises défendant bec et ongles ce mode de déplacement.