Les chats ne veulent pas travailler pour leur nourriture quotidienne

Une expérience révèle que le chat, contrairement à de nombreux animaux, préfère qu’on lui serve sa nourriture plutôt que de devoir l’attraper.

Les chiens, les ours, les pigeons, les chèvres, les souris, les rats, les singes et autres primates si on leur présente deux options (un puzzle contenant de la nourriture ou une assiette) choisiront le puzzle. Ce comportement est appelé contre-charge : devoir faire des efforts en échange de nourriture. Le chat lui, n’en est pas adepte, s’il a le choix il préférera manger dans l’assiette tranquillement.

Dans une étude, menée par l’université UCDavis aux USA, Mikel Delgado, comportementaliste félin explique que cela n’a rien à voir avec une paresse de la part de l’animal (c’est cela oui). Une ancienne (et plus petite) étude avait déjà fait ce constat de choix de la part des chats.

L’expérience de Delgado a mis en scène plusieurs chats à qui l’on a appris à résoudre un puzzle pour avoir de la nourriture puis présenté les deux options. Lorsque cette expérience est faite sur d’autres animaux, ils vont se diriger vers le puzzle alors que les chats vont majoritairement aller manger la version facile.

"Il existe tout un corpus de recherches qui montre que la plupart des espèces, y compris les oiseaux, les rongeurs, les loups, les primates – même les girafes – préfèrent travailler pour leur nourriture", souligne Mikel Delgado.

Malgré les résultats, le comportementaliste n’a pas pu expliquer la raison d’un tel comportement puisque les chats aiment jouer et chasser. Une piste serait le gain d’énergie, puisque le chat a besoin de beaucoup dormir, il n’a pas toujours beaucoup d’heures devant lui pour pouvoir chasser et se nourrir, en choisissant l’option facile, ils économisent du temps et de l’énergie. Ils ont tout compris !