Les canards anglais meurent de faim parce qu'ils ne reçoivent plus de pain des passants

Les canards anglais meurent de faim parce qu'ils ne reçoivent plus de pain des passants
3 images
Les canards anglais meurent de faim parce qu'ils ne reçoivent plus de pain des passants - © Andrey Zhuravlev - Getty Images/iStockphoto

On nous dit depuis des années (voir depuis toujours pour les plus jeunes d’entre nous) que le pain n’est pas bon pour les canards.

C’est pour cette raison que les volatiles tels que oies, cygnes et autres canards anglais sont en train de mourir de faim outre-manche. Une campagne ('Bin the Bread' – 'Jeter le pain à la poubelle') avait été mise en place par une association anglaise de protection des cygnes qui incitait les gens à arrêter de les nourrir de pain, ce qui les tuait.

Il y a maintenant des demandes urgentes, sous la forme de pancartes dans les parcs, de redonner à manger aux oiseaux sauvages. Ces mêmes pancartes qui interdisaient ou déconseillaient de donner du pain aux animaux, les encouragent maintenant. Selon Birmingham Live, on peut lire sur les panneaux :

"S’il vous plaît, nourrissez-nous, surtout en hiver ! Tout le monde à arrêter de nous donner à manger parce qu’ils pensent à tort que le pain nous fait du mal et, à cause de ça, nous sommes en train de mourir. C’est vrai, le pain n’est pas ce qu’il y a de meilleur pour nous, mais c’est mieux que rien !"

L’idée selon laquelle le pain est mauvais pour ces animaux est bien ancrée dans notre inconscient (et notre conscient par la même occasion) mais la Société Royale de Protection des animaux de nos voisins anglais explique que l’information n’est qu’en partie correcte. En effet, tout comme nous (mais un peu moins quand même) les oiseaux ont besoin d’un régime alimentaire varié pour rester en bonne santé. Même si les canards, cygnes et oies peuvent digérer tous les types de pain, trop en manger peut leur donner une sensation de satiété, ce qui les empêche alors de chercher d’autres nourritures pour faire le plein des vitamines, minéraux et nutriments dont ils ont besoin pour être en bonne santé. Ils recommandent dès lors de ne pas arrêter radicalement le pain mais de ne pas gaver les oiseaux afin qu’ils continuent à chercher les autres nutriments qu’il leur faut.

David Barber, le soigneur de cygnes officiel de la Reine insiste sur le fait qu’il n’y a pas de bonne raison de ne pas nourrir les cygnes puisque cela fait maintenant des siècles qu’ils le sont et qu’il n’y a pas de preuve de réelles maladies dues au pain. Le pain n’est pas aussi bon que les herbes des rivières et lacs mais il est devenu une source de nourriture à part entière.