Le vélo roi à Portland, un exemple pour les grandes métropoles européennes

A Portland, le vélo est devenu roi.
A Portland, le vélo est devenu roi. - © RyanJLane / Istock.com

Alors que de nombreuses grandes villes européennes mettent en place des politiques favorisant la pratique du vélo au détriment de l'automobile, l'exemple de Portland, aux États-Unis, apparait comme particulièrement inspirant.

Depuis plus de 20 ans, la municipalité incite ses habitants à enfourcher leur bicyclette grâce au développement d'infrastructures (pistes cyclables, parkings...) mais aussi d'aides financières pour les particuliers et les entreprises. Avec succès.

1 personne sur 10 se rend au travail à vélo

Portland, dans l'Oregon, a été l'une des premières grandes villes au monde à mener une véritable politique favorisant la pratique du vélo au détriment d'autres moyens de locomotion, dès le début des années 2000.

Aujourd'hui, la ville compte plus de 500 km de pistes cyclables, un record aux États-Unis. Outre ces pistes dédiées, le centre-ville dispose de nombreuses "vélorues" où les cyclistes sont prioritaires et d'artères résidentielles où la vitesse est limitée à 30 km/h, quel que soit le véhicule utilisé. D'autre part, de nombreux aménagements ont été réalisés afin de pouvoir stationner sereinement un peu partout en ville, essentiellement sur d'anciennes places de parking pour voitures.

Aujourd'hui, cette politique porte ses fruits puisqu'à Portland, près de 10% des gens se rendent en vélo sur leur lieu de travail, encouragés par diverses aides financières et même parfois la mise en place de parkings et de vestiaires dédiés.

Selon la municipalité, le nombre de cyclistes dans les rues de la ville a été multiplié par 5 depuis les années 90.

Le succès de la pratique du vélo à Portland peut également inspirer de grandes métropoles européennes qui souhaitent elles aussi privilégier les piétons et les cyclistes dans leur centre-ville. En Europe, Olso (Norvège), Barcelone (Espagne) ou encore Bristol (Angleterre) s'efforcent également de fermer l'accès aux voitures dans certains quartiers au bénéfice des cyclistes.