Le trafic aérien devrait être amputé de 55% par rapport à 2019

La reprise du trafic aérien sera encore plus lente que prévu. En avril dernier, l'association internationale du trafic aérien estimait que la proportion de passagers qui ne remonteraient pas dans un avion en 2020 serait de l'ordre de 46%. En juin dernier, ces prévisions se sont aggravées pour se situer à 55%. 

D'après les projections, les embarquements devraient progresser de 62% en 2021 mais cela représenterait encore un niveau inférieur de 30% par rapport au contexte 2019.

Selon l'organisme international, une reprise ne pourra pas être observée avant 2023, repoussant d'une année les prévisions.