Le nombre de smartphones non utilisés équivaut au poids de 54 Boeing 747-8

Le nombre de smartphones non utilisés équivaut au poids de 54 Boeing 747-8.
Le nombre de smartphones non utilisés équivaut au poids de 54 Boeing 747-8. - © Peter Dazeley - Getty Images

Ces dernières années, la vente ou l'achat de smartphones reconditionnés connaît un réel engouement. Pourtant, le nombre de téléphones qui dorment encore dans nos tiroirs donne le tournis.

Selon une étude menée dans 27 pays du monde, le nombre cumulé de smartphones non utilisés par habitant s'élève à 23.964 tonnes de déchets électroniques. Soit le poids de 54 Boeing 747-8.

1,31 smartphone inutilisé par habitant !

Réalisée par la plateforme de vente d'accessoires d'occasion reBuy auprès de 27 pays du monde, l'enquête montre que jeter ses vieux smartphones reste un exercice ardu pour bon nombre de ménages. C'est notamment le cas en Suède, où un habitant possède en moyenne 1,31 smartphone inutilisé ce qui, d'après l'étude, revient à dire qu'il y aurait plus de téléphones usagés que d'habitants dans ce pays scandinave.

Laisser son téléphone dormir dans un tiroir peut sembler anecdotique. Mais selon l'étude, le cumul de tous ces objets mis de côté équivaudrait à une valeur totale de vente de 1,9 milliard d'euros en métaux précieux tels que l'or, l'argent, le palladium, le platine et le cuivre (utilisés pour fabriquer les smartphones).

Passez au recyclé/reconditionné

Selon l'étude, le total des déchets électroniques produits par les 27 pays inclus dans l'analyse s'élève à 23.964 tonnes, soit l'équivalent de 54 Boeing 747-8 à masse maximale au décollage (442 tonnes chacun) ou de 138 baleines bleues (173 tonnes chacune).

"Black Friday et Noël approchent, ce qui, au cours des dernières années, s'est traduit par d'énormes ventes d'articles tels que les nouveaux smartphones, les liseuses, les tablettes et les consoles de jeux (...) Avec cette étude, nous voulons éduquer les gens sur les déchets électroniques et aider chacun à envisager d'acheter des produits technologiques reconditionnés pour donner une seconde vie à la technologie", explique dans un communiqué Philipp Gattner, PDG de reBuy.