Le luxe ultime dans la mode : transformer le gaz à effet de serre en lunettes et it-bags

Une garde-robe neutre en carbone, une utopie qui pourrait devenir réalité bien plus rapidement que prévu. Alors que l'industrie de la mode s'attèle à réduire progressivement son impact sur l'environnement, une société californienne fait figure de pionnière en la matière avec toute une gamme d'accessoires dont l'empreinte est certifiée "carbone négative". Le tout fabriqué de façon naturelle à partir de… gaz à effet de serre. Explications.

Les vêtements neutres en carbone ne sont plus de la science-fiction

AirCarbon. C'est le nom donné à ce biomatériau à bilan carbone négatif, que la start-up californienne Newlight Technologies a mis plus d'une décennie à élaborer.

Celui-ci est produit par des micro-organismes naturellement présents dans l'océan qui se nourrissent essentiellement d'air et de gaz à effet de serre, convertis dans leurs cellules en polyhydroxybutyrate (PHB), un polymère biodégradable "fabriqué dans presque toutes les formes de vie connues sur Terre".

L'AirCarbon pourrait se substituer au plastique synthétique et au cuir animal. Et même, puisqu'il est naturel et non toxique, être recyclé à l'infini.

La start-up précise que le biomatériau peut être fondu puis refroidi, ouvrant la voie à d'infinies possibilités pour en faire des fibres, des feuilles, voire même des pièces solides.

Nike est déjà sur la balle !

Pas étonnant que des géants de la mode s'intéressent de près à cette innovation, à l'instar de Nike, qui a conclu fin août un partenariat avec Newlight Technologies pour explorer "l'utilisation d'AirCarbon dans diverses applications" en vue de réduire son empreinte carbone tout en continuant à proposer des produits techniques aux consommateurs.

Une collaboration qui pourrait rapidement donner naissance à des accessoires, voire des sneakers neutres en carbone, fabriqués à partir de ce nouveau biomatériau et estampillés de la célèbre virgule.

Une ligne d'accessoires est déjà disponible

Mais la force de Newlight Technologies réside également dans sa capacité à pouvoir d'ores et déjà proposer des accessoires conçus à partir d'AirCarbon, ne se satisfaisant pas de vendre le polymère biodégradable à des marques de mode ou des fabricants.

Via sa griffe Covalent, les consommateurs peuvent se procurer des lunettes de soleil, des sacs type fourre-tout, des sacs à main, de la petite maroquinerie et des pochettes pour smartphones et portables neutres en carbone. 

Entièrement transparente, la marque met à disposition du public toutes les informations relatives à l'empreinte carbone des produits et à leur fabrication.

On peut découvrir, par exemple, que le tote bag Poppy, fabriqué à la main en Californie, a été conçu à partir de 51% d'AirCarbon, de 14% de matériaux bio-dérivés et de 35% d'éthylène-acétate de vinyle (EVA) synthétique. Produit ayant un bilan carbone négatif, le sac a permis, via sa fabrication, de détourner 16,7 kilogrammes d'équivalent CO2 de l'air.