Le guépard saharien réapparaît en Algérie après 10 ans d'extinction dans la région

Le guépard saharien réapparaît en Algérie après 10 ans d'extinction dans la région
Le guépard saharien réapparaît en Algérie après 10 ans d'extinction dans la région - © Dietmar Willuhn - Getty Images/500px Prime

Un animal placé sur la liste rouge des espèces menacée d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature et qui a été observé la semaine passée par les équipes scientifiques de l’Office du parc culturel de l’Ahaggar (Algérie).

C’est le genre de bonnes nouvelles dont on a toujours besoin et encore plus en cette période. Si la nature a pris du terrain sur les zones urbaines depuis le début du confinement, certaines réapparitions sont gage d’un futur plus naturel et animal. Malika Bendouda, ministre de la Culture, a rappelé le rôle "important des parcs culturels", qui représentent 43% de la superficie du pays, dans la "préservation de la biodiversité et du patrimoine culturel et naturel".

Selon APS, le directeur du PPCA (projet parcs culturels algériens) a présenté un documentaire sur les missions des scientifiques du parc et des images inédites du guépard prises dans son (nouvel) habitat naturel, il aura fallu "une cinquantaine d’agents de l’Onpca de différentes spécialités pendant 120 jours et 40 caméras fonctionnant en continu générant ainsi une nouvelle banque de données de plus de 230.000 photos qui sont à l’étude".

Une découverte qui n’aurait peut-être pas été possible sans le concours des habitants de la région du parc qui ont des connaissances et savoir-faire unique. Il ne reste que 200 individus de cette espèce dans le monde, une vraie victoire pour le PPCA qui se bat depuis des années pour le maintien et le retour de la biodiversité dans le pays.