La plage de Kuta à Bali croule sous 30 tonnes de déchets plastiques

La plage de Kuta à Bali croule sous 30 tonnes de déchets plastiques
3 images
La plage de Kuta à Bali croule sous 30 tonnes de déchets plastiques - © SONNY TUMBELAKA - AFP

Des tonnes de déchets se sont déversées sur la célèbre plage de Kuta à Bali, incitant les habitants à passer le premier jour de la nouvelle année à organiser un immense nettoyage.

Bali est l’île la plus instagrammée mais cela ne l’empêche pas de souffrir énormément de la pollution. Aux premiers jours de janvier 2021, les habitants de la région de Badung ont enlevé 30 tonnes de débris marins de la plage, selon l’agence de presse officielle Antara.

"Environ 70% des débris marins sont des déchets plastiques", a déclaré à Antara le colonel Made Mahaparta du commandement militaire régional d’Udayana.

Les ordures auraient été chargées sur des camions et transportées vers une décharge après ce grand nettoyage des habitants. Des déchets plastiques et autres débris marins se déversent sur la plage de Kuta chaque année pendant la saison de la mousson, a déclaré le chef du bureau de l’environnement de Badung. Selon le fonctionnaire le problème serait dû à une mauvaise gestion des ordures.


Lire aussi : Bali prie contre le virus et pour le retour des touristes


Le fléau de la pollution plastique en Indonésie

La pollution plastique est un problème grave en Indonésie. En novembre 2018, une baleine morte a été trouvée près de l’île de Kapota dans le parc national de Wakatobi, près de Sulawesi, avec 6 kg de déchets plastiques dans l’estomac. On se souvient également de la vidéo du plongeur entouré de déchets plastiques dans les eaux cristallines qui avait fait le tour de monde.

En 2019, Bali souhaitait imposer une taxe touristique pour financer la protection de l’environnement. En avril dernier, le gouvernement indonésien a lancé un plan pour réduire considérablement les déchets plastiques dans le pays, a rapporté Antara. Il prévoit de réduire de 70% les déchets plastiques des océans d’ici 2025 et de se débarrasser de la pollution plastique d’ici 2040.

L’absence de touristes est une catastrophe

Bien que Kuta Beach soit confronté au problème chaque année, contrairement aux années précédentes, beaucoup moins de voyageurs sont là pour le voir et en parler. Comme de nombreuses destinations populaires, Bali a été durement touchée par la pandémie de Covid-19 et reste fermée aux touristes internationaux.

Lors d’un entretien en août 2020, Tjokorda Oka Artha Ardana Sukawati, vice-gouverneur de Bali et ancien président de l’association des hôtels et restaurants de l’île, a déclaré à CNN Travel que la réouverture était essentielle pour l’économie de l’île.

"La pandémie de Covid-19 est la catastrophe la plus dévastatrice pour le tourisme à Bali", a-t-il déclaré.

"C’est bien pire que les attentats de Bali, le premier et le second, et pire que toutes les éruptions du mont Agung combinées."