La Finlande, le pays à l'air le plus pur

La qualité de l’air en Finlande est meilleure que celle de n’importe quel autre pays de la planète.

L’air a été mesuré dans la région de Muonio : 4 microgrammes de particules fines par mètre cube d'air. C'est 4 fois moins que le taux maximal recommandé par l'OMS. En effet, les stations de surveillance suggèrent qu’il y a en moyenne environ 6 microgrammes de petites particules par mètre cube d’air en Finlande.

C’est 22 fois moins qu'un pays comme l'Inde et cela fait de la Finlande le pays avec l'air le plus pur. Dans le monde, sept millions de personnes meurent chaque année à cause de l'exposition aux particules fines.

 

Un pays avantagé, mais aussi volontariste

Si l’air est aussi pur, c'est parce que la Finlande possède à la fois des avantages naturels et une politique de limitation de la pollution de l'air. Le pays est relativement peu peuplé et n'accueille presque aucune grande ville, en dehors d'Helsinki. Mais même ici, l'air est relativement sain. La ville offre des tarifs de stationnement préférentiels pour les véhicules à émissions faibles, y compris pour les bateaux.

Le pays a aussi la chance d'être recouvert à 75 % de forêts, qui absorbent des quantités massives de CO2. C'est la plus importante couverture forestière d'Europe.

Enfin, la Finlande impose également des standards environnementaux stricts pour les industries, notamment par le biais de taxes.