L'ONG WWF a une solution qui pourrait nous sortir de la crise du plastique

L'ONG a présenté son "scénario zéro plastique dans la nature", qui pourrait freiner ces rejets massifs qui menacent l'environnement.

 

Selon le WWF, le monde a produit plus de plastique depuis 2000 qu'au cours de toutes les années précédentes combinées. Face à cette consommation colossale, le traitement de ces déchets paraît infime. En effet, en 2016, seuls 20% des déchets plastiques ont été recyclés et ce ne sont pas moins de 100 millions de tonnes de ces détritus qui ont été déversés dans la nature. Ce chiffre est évidemment alarmant car il faudra plusieurs centaines d'années à ces déchets pour qu'ils se décomposent totalement. Une longue phase durant laquelle les écosystèmes seront endommagés et les sols contaminés.

Et cette catastrophe écologique risque de prendre de l'ampleur au fil du temps. D'ici 2030, deux fois plus de plastique pourrait s'amonceler dans l'océan. Des statistiques qui ont de quoi effrayer, même les plus optimistes.

 

Une solution envisageable?

Pour le WWF, ce problème est soluble. L'ONG propose une solution globale pour inverser la tendance: le "scénario zéro plastique dans la nature". Leur plan consiste, entre autres, à développer le recyclage, à collecter davantage de déchets et à limiter l'utilisation du plastique à usage unique. Le scénario de l'organisation prévoit de réduire de 57% les déchets plastiques par rapport aux projections actuelles de 2030.

Pour que ces mesures soient appliquées en bonne et due forme, le WWF réclame un accord international contraignant. En effet, cette initiative prend pour modèle le protocole de Montréal de 1987, qui avait permis de resserrer nettement le trou dans la couche d'ozone. Chaque année, 1.000 tortues marines décèdent à cause des déchets plastiques.