"L'Effet Greta" et les mégatendances qui façonnent le tourisme mondial

La jeune militante suédoise Greta Thunberg
La jeune militante suédoise Greta Thunberg - © FREDERIC J. BROWN/AFP

"L'Effet Greta", ainsi nommé en référence à la militante devenue le jeune visage de l'urgence climatique Greta Thunberg, serait l'une des mégatendances qui façonneront le tourisme dans les années à venir, selon un nouveau rapport.

 

Le rapport identifie 8 mégatendances, définies comme des forces de changement assez puissantes pour transformer durablement l'économie mondiale et la société. Ce rapport s'appuie sur les recherches et l'avis de 1.000 analystes experts en la matière. 

La jeune militante suédoise Greta Thunberg a mis en lumière les défis de l'urgence climatique en parvenant à mobiliser les jeunes du monde entier et en encourageant des changements de comportements positifs pour la planète, comme l'écrit l'auteure du rapport, Caroline Bremner. 

"Greta a conquis l'imaginaire de nombreux jeunes gens, qui voient en elle un exemple qui a su se faire entendre....", dit-elle.

"Pour de nombreuses destinations touristiques, l'urgence climatique n'est déjà que trop réelle et les consommateurs s'évertuent à faire les bons choix et à agir au quotidien", ajoute-t-elle.

Par ailleurs, le concept scandinave de "Flight shaming" (flygskam) poussera les voyageurs à y réfléchir à deux fois avant de prendre l'avion, prédisent les experts.  

Le tourisme est à l'origine de 5% des émissions mondiales de carbone selon l'Organisation mondiale du tourisme.

 

En réponse à l'Effet Greta et à l'inquiétude grandissante que génère le réchauffement climatique, les compagnies aériennes et les constructeurs aéronautiques explorent la piste de carburants alternatifs et des économies d'énergie, même celle qui consiste à décourager les voyageurs. 

Cet été, KLM a lancé une surprenante campagne pour inciter les voyageurs à moins prendre l'avion ou à  compenser leurs émissions carbone de façon responsable.

Parmi les autres mégatendances figurent le tourisme abordable en Europe, les innovations de pointe venues d'Asie, les modèles touristiques américains inspirés des influenceurs et de Netflix, ainsi que la croissance des jeunes pousses du tourisme au Proche-Orient et en Afrique.