Indonésie : quatre arrestations pour braconnage de tigre de Sumatra

Indonésie : quatre arrestations pour braconnage de tigre de Sumatra
Indonésie : quatre arrestations pour braconnage de tigre de Sumatra - © Muhammad AZKA - AFP

Quatre hommes suspectés de braconnage ont été arrêtés en Indonésie pour avoir tué un tigre de Sumatra, une espèce menacée de disparition, a indiqué la police qui mène une difficile bataille contre le trafic d’animaux dans ce pays d’Asie du Sud-Est.

Une peau de tigre, des dents et des os ont été confisqués auprès des suspects et montrés par la police au cours d’une conférence de presse à Aceh, province du nord de l’île de Sumatra.

"Les quatre hommes ont attrapé l’animal protégé dans un piège et l’ont laissé mourir" a expliqué Margiyanta, le porte-parole de la police d’Aceh qui comme de nombreux Indonésiens ne porte qu’un nom. La police pense qu’ils faisaient partie "d’une organisation criminelle au vu du professionnalisme dont ils ont fait preuve pour attraper les animaux".

Les suspects avaient aussi en leur possession des dents et des os d’un ours malais, espèce endémique à l’Asie du Sud-Est, ont ajouté les policiers.

Les autorités d’Aceh pensent que ces trophées étaient destinés à des acheteurs en dehors de la région.

En janvier, la police de la province avait arrêté un homme qui tentait de vendre une peau de tigre pour 90 millions de roupies (6400 dollars) et plusieurs dizaines de crimes de braconnage ont été enregistrées ces dernières années, selon les responsables locaux de la protection de la nature.

Près de 80% des morts de tigres de Sumatra sont imputées au braconnage, selon Traffic, une organisation internationale qui lutte contre le trafic d’animaux.

Les tigres de Sumatra sont l’une des espèces les plus menacées au monde, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature, qui estime à moins de 400 les individus encore dans la nature.