Grosse augmentation du nombre de bus électriques en circulation en Europe

Grosse augmentation du nombre de bus électriques en circulation en Europe.
Grosse augmentation du nombre de bus électriques en circulation en Europe. - © ERIC PIERMONT/AFP

Les immatriculations de bus électriques en Europe ont quasiment été multipliées par trois en un an, en 2019, selon les derniers chiffres de l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA).

En 2019, le nombre de nouvelles immatriculations de bus électriques en Europe a bondi de 184% par rapport à 2018. Pas moins de 1774 bus de ce type ont ainsi été mis en circulation en 2019, contre seulement 624 l’année précédente. Cela représente un total de 4,1% des immatriculations européennes sur l’année, un nouveau record.

Le succès des moteurs alternatifs

Bien évidemment, le diesel demeure très largement majoritaire, représentant encore près de 85% des nouvelles immatriculations, mais les motorisations alternatives gagnent toutes du terrain.

La tendance est ainsi la même que pour l’électrique, en moins spectaculaire toutefois, du côté des bus roulant au gaz naturel ou disposant d’une motorisation hybride, avec une augmentation de leur nombre d’immatriculations de respectivement 76% et 63%. En 2019, 2668 nouveaux bus au gaz naturel et 2021 hybrides ont ainsi été livrés en Europe.

C’est aux Pays-Bas qu’il y a eu le plus de nouveaux bus électriques déployés (381), juste devant la France (285). Aux Pays-Bas, ils représentent pas moins de 40% de l’ensemble des nouveaux bus mis en circulation contre 4,2% en France.