Et si le simple fait de changer la position de la batterie allongeait l'autonomie des voitures électriques ?

La startup britannique Page-Roberts révèle un concept de véhicule électrique doté d'une autonomie augmentée de 30%, simplement en disposant sa batterie à la verticale au centre de son habitacle.

Une batterie verticale dans l'habitacle plutôt que sous le plancher

D'ordinaire, les batteries des véhicules électriques sont placées sous le plancher, au centre de la voiture.

Page-Roberts a étudié ce qui pourrait se passer si elles étaient exceptionnellement installées à la verticale, entre deux rangées de sièges qui se tournent le dos. Cette disposition s'avère beaucoup plus compacte, ne modifie pas l'empattement du véhicule et permet d'abaisser la hauteur de caisse.

La voiture est plus légère, plus profilée et jusqu'à 30% plus endurante.

Cerise sur le gâteau, les coûts de fabrication seraient jusqu'à 36% moins élevés.

Cette nouvelle configuration convaincra-t-elle les constructeurs ?

Selon les équipes de Page-Roberts, la disposition actuelle des batteries électriques nuit aux voitures, qui sont trop grandes, trop lourdes et présentent des pertes aérodynamiques. Or, tous ces éléments participent à une trop grosse consommation d'énergie.

La solution de placer la batterie à la verticale, directement (mais discrètement) dans l'habitacle permettrait donc de gagner de la place et du poids (de 35 à 75 kg) pour gagner sensiblement en autonomie. A ce jour, aucun constructeur automobile n'a toutefois fait ce choix.

Lancée en 2019, Page-Roberts est une startup qui travaille sur différentes solutions visant à augmenter l'efficacité des véhicules électriques.