Éruptions solaires : une image incroyable capturée par le nouveau télescope solaire Inouye

Les taches solaires, ces zones sombres sur le soleil, aident les scientifiques à suivre l’activité à la surface de l’étoile de notre système solaire et les incidences que cela pourrait avoir sur notre planète.

Les tâches solaires sont le début d'un processus qui créera des éruptions, libérant elles-mêmes de la lumière, du matériel solaire et de l’énergie dans l’espace. Si cela nous permet sur Terre d'avoir, entre autre, de la lumière (c'est pratique) et de la chaleur (on apprécie) il arrive également que cela perturbe un bon nombre d'éléments. En effet, cette "météo spatiale" peut avoir un impact sur le réseau électrique, les satellites, le GPS, les compagnies aériennes, les fusées et les astronautes dans l’espace.

La première image du soleil que le télescope solaire Daniel K. Inouye de la National Science Foundation, basé à Hawaï, a publié est particulièrement appréciée par les scientifiques pour les détails, comme l’explique CNN.

"Alors que le démarrage des opérations du télescope a été légèrement retardé en raison des impacts de la pandémie mondiale COVID-19, cette image représente un aperçu des capacités sans précédent de l’installation et ce qu’elle apportera à notre compréhension du Soleil", a déclaré David Boboltz, directeur du programme NSF pour le télescope solaire Inouye, dans un communiqué.

Le plus grand télescope solaire du monde

Cette image, a été prise le 28 janvier 2020, à l'occasion d’un nouveau cycle solaire qui a lieu tous les 11 ans. On attend pour la mi-2025 le prochain "maximum solaire" (lorsque l’activité culmine) et les images qui devraient être capturées par le nouveau télescope solaire. Ce télescope est situé sur l’île de Maui à Hawaï et est le plus grand télescope solaire optique au monde. La construction n'est pas terminée, elle a commencé en 2013 et devrait être entièrement achevée en 2021.

"Nous pouvons maintenant pointer le télescope solaire le plus avancé au monde vers le Soleil pour capturer et partager des images incroyablement détaillées et ajouter à nos connaissances scientifiques sur l’activité du Soleila déclaré Matt Mountain, président de l’Association des universités pour la recherche en astronomie, l’organisation qui gère l’Observatoire solaire national et le télescope solaire Inouye.

Suivre les cycles du Soleil à travers ses taches

"Au cours d’un cycle solaire, le soleil passera d’une période calme à une période très intense et active. Cette activité est suivie en comptant les taches solaires sur le soleil et combien sont visibles au fil du temps. Pendant le pic de cette activité, les pôles magnétiques du soleil se retournent" explique Matt Mountain à CNN. Le but des scientifiques est donc de suivre l’évolution de l’activité solaire en observant au plus près les taches et éruptions solaires, ce qui est rendu possible aujourd'hui grâce au télescope.

"Ensuite, le soleil redeviendra calme pendant un minimum solaire. Pendant le pic d’activité solaire du dernier cycle, 120 taches solaires ont été suivies. Environ 115 taches solaires sont prévues pour le pic de ce nouveau cycle" poursuit-il.

Une image unique et incroyablement détaillée

La nouvelle image représente une zone du soleil d’environ 16.000 km de diamètre. Une tache minuscule à l’échelle solaire mais suffisamment grande pour y insérer la Terre en entier !

On y aperçoit des régions plus sombre et plus claires. La partie sombre est la plus froide et c'est la concentration de champs magnétiques qui empêche la chaleur du soleil d’atteindre la surface et qui la bloque. Bien que la zone sombre de la tache solaire soit plus froide (ou moins chaude devrait-on dire) que les autres zones, elle est bien sûr extrêmement chaude avec une température de plus de 4100 degrés Celsius.