En Guinée-Bissau, une mystérieuse hécatombe de vautours

Le vautour, un animal-totem

Des dizaines de vautours morts ont notamment été retrouvés aux abords de l'abattoir principal de Bissau, où ils rôdent habituellement en grand nombre pour se nourrir de déchets de viande, ont indiqué des ouvriers de l'établissement.

Le phénomène a touché depuis environ une semaine plusieurs régions de cette ancienne colonie portugaise d'Afrique de l'Ouest au climat tropical. On estime à plus de 240 le nombres de rapaces morts ces derniers jours dans le pays.

Dans les îles des Bijagos, où le vautour est un animal-totem, des habitants ont sacrifié des poulets et répandu de l'huile de palme sur l'autel lors de cérémonies traditionnelles pour conjurer ce qu'ils estiment être une malédiction.

Des prélèvements ont été effectués et seront analysés dans un laboratoire de Dakar, au Sénégal voisin, afin de déterminer s'il s'agit d'"une grippe aviaire ou non", a déclaré un responsable national des services vétérinaires.

2 images
En Guinée-Bissau, une mystérieuse hécatombe de vautours © JOHN WESSELS - AFP