En 2025, un satellite sera lancé en orbite pour nettoyer l'espace

En 2025, un satellite sera lancé en orbite pour nettoyer l'espace
En 2025, un satellite sera lancé en orbite pour nettoyer l'espace - © JODY AMIET - AFP

L’Agence spatiale européenne (ESA) a commandé la première mission de récupération d’un reste de fusée en orbite.

C’est le site Science et Avenir qui nous l’apprend, l’espace sera bientôt doté d’un satellite poubelle !

Jan Wörner, directeur de l’ESA, rappelle que la menace des déchets spatiaux est bien réelle et qu’il est grand temps de s’en préoccuper. "Imaginez à quel point la navigation en mer serait dangereuse si tous les navires perdus dans l’histoire dérivaient encore sur l’eau", une image parlante.

En effet, on retrouve environ 8000 tonnes de déchets gravitant autour de la Terre, que ce soit des petits objets de 10 cm ou moins ou de plus gros objets (des morceaux de fusées par exemple). Une partie des objets et en orbite basse (moins de 2000 km d’altitude) et seront éliminés naturellement quand leur orbite les fera rentrer dans l’atmosphère où ils brûleront.

 

Un robot "suicidaire"

Il faudra cependant attendre encore quelques années pour que le premier satellite du genre soit lancé et serve de test pour un plan de plus grande envergure. ClearSpace-1 de son prénom (assez parlant : clearspace = nettoyer l’espace) est un satellite doté de 4 bras qui ira récupérer un morceau de fusée qui traîne en orbite. Il devra l’attraper et se diriger vers l’atmosphère pour que l’ensemble brûle (avant de toucher le sol bien entendu).

L’Agence Européenne prévoit d’en envoyer de nombreux autres si le test est concluant.

Cette mission est possible grâce au vote du Conseil des ministres des Etats membres (à Séville), fin novembre 2019, et aux 14,4 milliards de budget alloués pour 5 ans au projet développé par une start-up Suisse (ClearSpace).