Des vols supersoniques 100% neutres en carbone d'ici 2030 ?

Le projet de Boom Supersonic, celui de proposer d'ici moins de 10 ans des vols supersoniques plus rapides que jamais, accessibles à tous et neutres en carbone, commence à prendre forme. L'entreprise américaine annonce le début de production de son avion pour 2022 pour des premiers vols commerciaux prévus dès 2029.

New York-Londres en 3h30 et sans carbone

Sur le papier, le projet de Boom Supersonic est très prometteur. La compagnie américaine annonce en effet que l'Overture sera l'avion de ligne le plus rapide au monde, capable de parcourir de longues distances en des temps records : un New York/Londres en 3h30, Paris/Montréal en 3h45, Tokyo/Seattle en 4h30, San Francisco/Tokyo en 6h ou Los Angeles/Sydney en 8h30.

L'avion se veut l'héritier du Concorde, en plus rapide et plus durable : l'entreprise annonce des vols 100% neutres en carbone.

L'entreprise s'est alliée à Rolls-Royce pour le développement de ses moteurs et à la startup Prometheus pour celui du carburant associé, sans plus de précisions pour le moment. Il sera capable de voler particulièrement haut, jusqu'à 60.000 pieds (soit un peu plus de 18.000 m).

La classe business à prix démocratique

A l'intérieur, Boom Supersonic promet un confort digne d'une classe business et des tarifs abordables, à partir de seulement quelques centaines de dollars. La capacité maximale de cet avion sera de 88 passagers.

La feuille de route de Boom Supersonic prévoit un début de production dès 2022, des essais en conditions réelles à partir 2025 et des premiers vols commerciaux en 2029, si tout va bien.

Japan Airlines et Virgin auraient d'ores et déjà précommandé plusieurs appareils, à raison d'environ 200 millions de dollars l'unité.