Des capsules de café transformées en vélo

Des capsules de café transformées en vélo
Des capsules de café transformées en vélo - © Tous droits réservés

Nespresso a été une révolution dans la manière de consommer le café.

Cependant, de nombreuses critiques (à raison) leur ont été adressées à cause de la pollution et de l’impossibilité de recycler leurs capsules si simples d’utilisation.

On ne compte plus les objets fabriqués à partir de produits recyclés qui font aujourd’hui partie de notre quotidien. Et parmi ces objets, il y a désormais aussi le… vélo.

 

La marque de café en capsules s’est associée à la marque de vélo suédoise Vélosophy pour produire un vélo de qualité à partir de capsules de café en aluminium recyclées. Le résultat : RE : CYCLE – un nom au double sens (les mots 'recycler' et 'cycle' – donc vélo – dans le même mot).

Avec RE : CYCLE, Vélosophy vise à atteindre un équilibre entre la durabilité et le lifestyle de notre pays : un vélo conçu pour illustrer le potentiel de l’aluminium recyclable et motiver les amateurs de café à recycler leurs capsules. Car à l’heure actuelle, en Belgique et au Luxembourg, seule 1 capsule Nespresso sur 4 est ramenée par les consommateurs en vue de son recyclage, alors que Nespresso a la capacité de toutes les recycler.

 

Depuis 2009, c’est la société Remondis à Lichtenvoorde, aux Pays-Bas, qui s’occupe du recyclage du peu de capsules qui revient dans les magasins Nespresso. Le plastique, l’aluminium et le café sont récupérés et séparés du plastique alimentaire, du thermoplastique pour fermer l’opercule, du petit filtre et d’une laque de couleur extérieure qui, eux, seront envoyés en Italie pour être brûlés. Le recyclage à 100% n’est donc pas encore vraiment là et on se dit que le meilleur moyen d’aider la planète serait plutôt d’arrêter de consommer des produits à emballage unique. Un nouveau défi pour la marque ?