Des "bébés dragons" nés en Slovénie

Seuls 30 visiteurs par jour seront autorisés à visiter les soi-disant bébés dragons, d'anciens prédateurs sous-marins qui peuvent vivre jusqu'à 100 ans et se reproduire seulement une fois tous les dix ans.

"Nous sommes fiers de présenter trois des 21 bébés olms, la 'progéniture de dragon' de renommée mondiale, que nous surveillons de près depuis 2016", a déclaré la Grotte de Postojna.

Un secret bien gardé

Les trois animaux font partie des 21 descendants qui ont éclos en 2016, lorsque l'un des olms de la grotte a pondu environ 60 œufs dans l'un des réservoirs d'observation.

Pour assurer leur survie et recueillir plus d'informations sur les créatures, les autorités de la grotte les ont gardés loin des visiteurs dans un laboratoire de la grotte, comme leur "secret le mieux gardé et le plus soigneusement gardé" jusqu'à présent.

Atteignant une longueur maximale de 35 cm, l'animal aveugle, avec ses quatre minuscules membres, est loin des monstres effrayants évoqués dans le folklore national.

Parfois aussi appelé "poisson humain", le vertébré arbore trois branchies plumeuses de chaque côté de son museau allongé. La peau rose transparente du corps permet de repérer facilement les organes internes. Il peut se passer de nourriture pendant une décennie.

La présentation des bébés dragons intervient quelques jours seulement après la réouverture de la grotte, l'une des plus grandes d'Europe, qui attire généralement 700 000 visiteurs par an, après trois mois de fermeture en raison de l'épidémie de coronavirus.