Découverte d’une exoplanète qui contient plus d’eau que la Terre

L’Agence spatiale européenne (ESA) a découvert une nouvelle exoplanète qui aurait plus d’eau que la planète Bleue.

Cette exoplanète a été repérée, grâce au télescope CHEOPS, autour de l’étoile Nu 2 Lupi dans la constellation Chai Long à 50 années-lumière de la Terre. Comme l’explique earthsky, l’exoplanète n’était pas du tout attendue et elle est apparue par surprise devant l’objectif du télescope qui surveillait les alentours à la recherche d’autres exoplanètes.

"Nu2 Lupi d" de son petit nom a déjà deux "sœurs", Nu2 Lupi b et c qui avaient des orbites de seulement 11,6 et 27,6 jours alors que Nu2 Lupi d a une orbite est de 107,6 jours, ce qui est assez rare autour d’une étoile comme la leur, selon The Mirror.


Lire aussi : Pourquoi Gliese 486 b, une exoplanète très proche de nous, intéresse-t-elle les scientifiques ?


Lætitia Delrez, chercheuse à l’Université de Liège s’est exprimée sur cette découverte dans un communiqué : "Les systèmes intermédiaires tels que le Nu2 Lupi sont très importants pour améliorer notre compréhension de la façon dont les planètes se forment."

D’après les analyses, Nu2 Lupi d semble contenir de grandes quantités d’eau (1/4 de sa masse totale) et serait entourée d’une atmosphère faite d’hydrogène et d’hélium. Comme le souligne Laetitia Delrez : "Compte tenu de ses propriétés globales et de son orbite, la planète d est une cible particulièrement favorable pour étudier une exoplanète avec une atmosphère tempérée autour d’une étoile similaire au Soleil."

CHEOPS prouve une fois encore son talent pour repérer des exoplanètes dans l’univers, proche ou lointain.