Comment prendre du plaisir à rouler à vélo même sous la pluie ?

Comment prendre du plaisir à rouler à vélo même sous la pluie ?
Comment prendre du plaisir à rouler à vélo même sous la pluie ? - © Courtesy of Rainjoy

Avec Bub-up, les cyclistes disposent désormais d'une véritable bulle de protection contre la pluie et le froid. Facile à transporter et à déployer, cette solution vise avant tout à pouvoir rouler sans capuche et sans (trop) mouiller ses vêtements.

2021 sera l'année du vélo, c'est sûr ! Même si après le boum des vélos en 2020, la pénurie guette, les amateurs de ce mode de transport doux pour l'environnement seront de plus en plus présents sur les routes.

Développée par la société française Rainjoy, cette solution se loge dans un sac facile à transporter avec soi. Sur le même modèle que les tentes qui se déplient en deux secondes, la Bub-up se déploie instantanément puis se range facilement dès que l'on est arrivé à destination.


Lire aussi : A vélo en hiver : comment bien se protéger du froid, de la pluie et de l'obscurité


Une bulle de protection contre la pluie et le vent

Une fois déployée, la Bub-up se présente donc comme une sorte de bulle de protection s'adaptant à n'importe quel vélo ou trottinette.

Elle forme une capote de protection au-dessus du cycliste partant de son dos et allant jusqu'au guidon du vélo, où elle s'attache.

Sa forme a été conçue pour réduire la prise au vent et protéger environ 80% du corps de la pluie et du vent.


Lire aussi : Du vélo sous la pluie ? Ne rebroussez pas chemin, voici le top des équipements à adopter


La Bub-up se pose donc comme une alternative louable aux vêtements de pluie, plus compliqués à utiliser et à transporter. Rainjoy propose aussi un accessoire équipé d'une LED rouge utile pour être vu dans l'obscurité, à fixer directement sur sa Bub-up.

Les bons gestes à adopter

Afin de lutter contre froid à vélo, il convient également de bien se couvrir en multipliant les sous-couches.

De plus, faire du vélo sous la pluie peut se révéler dangereux. Il faut donc bien veiller à rouler très prudemment en adaptant son allure aux conditions de route et en étant vigilant sur tout ce qui peut représenter un danger comme des plaques d'égout ou les passages piétons.

Si les milléniaux boudent les transports en commun et plébiscitent la voiture depuis la pandémie, une partie de la population est attachée au vélo et ce, même en hiver !