Comment faire sécher ses herbes aromatiques ?

Les herbes aromatiques viennent subtilement parfumer nos plats et recèlent de super-pouvoirs pour notre santé. Ces trésors de la nature participent activement à la biodiversité en attirant les insectes pollinisateurs. Ces plantes sont cultivées au coeur de nos jardins, de nos potagers mais elles investissent aussi nos balcons, nos terrasses et nos cuisines. Si nous sommes friands de leurs arômes qui délivrent toute leur ivresse en pleine saison, il est possible de profiter de leurs saveurs et de leurs vertus médicinales durant toute l’année en procédant au séchage approprié de ces végétaux.


Lire aussi : Après les ruches, les herbes aromatiques envahissent les toits


Comment faire sécher ses herbes aromatiques ? Partons au cœur de ces divines senteurs pour recueillir un brin de bonne pratique et procéder à leur conservation au fil des saisons.

Les herbes aromatiques faciles ou délicates pour le séchage

3 images
© Getty Images

On dénombre trois grandes variétés de plantes aromatiques comme le rappelle monjardinmamaison.fr :

1. Les plantes d’origines tropicales qui craignent les grands froids comme la verveine odorante, la cardamome, la stévia, l’estragon du Mexique, les sauges ananas.

2. Les plantes aromatiques méditerranéennes favorables aux sols légers et secs et qui poussent en plein soleil comme le thym, la sarriette, la sauge, le romarin, la lavande, l’origan…

3. Les plantes aromatiques d’origines plus septentrionales qui exigent des sols riches et humides. Elles peuvent pousser en plein soleil ou à mi-ombre comme l’oseille, la mélisse, la ciboulette, la menthe, l’estragon…

Parmi ces herbes aromatiques, certaines seront plus faciles à faire sécher en raison de leurs tiges et leurs feuilles plus robustes. Elles ne perdront pas de leur couleur, de leur saveur et conserveront même leur texture tandis que d’autres espèces, aux feuilles plus grandes et plus fines, seront plus délicates à traiter car plus sujettes aux moisissures comme le précise passionsante.be.

Les plantes faciles à faire sécher :

  • laurier
  • thym
  • romarin
  • sauge

Les plantes plus délicates au séchage :

  • basilic
  • menthe
  • persil
  • estragon

Le procédé de séchage des plantes aromatiques

3 images
© Getty Images

Ce processus de séchage consiste en "un mode de conservation naturel basé sur la déshydratation graduelle des aliments" comme indiqué sur toutvert.fr.

Selon la méthode de séchage traditionnel, le lieu sera de toute grande importance pour garantir cette parfaite déshydratation des herbes.


Lire aussi : Thym, origan, gingembre… des antibiotiques naturels


Pour bénéficier de superbes plantes aromatiques séchées qui conserveront tous leurs pouvoirs odorants et nutritionnels comme nous le propose passionsante.be, on veillera en amont du processus de séchage à :

  • cueillir les herbes aromatiques au tout dernier moment et sous la brume encore fraîche du matin
  • nettoyer les plantes délicatement avec un linge humide ou à l’eau froide pour les dépareiller de leurs résidus de poussière ou de terre
  • retirer les feuilles décolorées et abîmées
  • laisser égoutter quelques instants
  • absorber toute l’humidité sur la surface des tiges et des feuilles à l’aide d’un papier essuie-tout ou d’une essoreuse si besoin pour les herbes à tiges robustes
  • bien les disperser les unes des autres et les disposer sur un essuie parfaitement sec ou sur une grille

Dès que vos herbes aromatiques seront bien propres et sans plus aucune humidité ou aucun résidu, vous pourrez dès lors entamer la phase de séchage à proprement parler. Vous opterez, selon convictions et affinités, pour l’une des trois méthodes suivantes :

1. Le séchage traditionnel

Ce procédé est le plus sain, le plus naturel et celui qui garantira au mieux la préservation des nutriments de vos plantes. De façon préférentielle et comme nous le recommande passionsante.be, ce seront les herbes aromatiques peu chargées en eau qui se prêteront davantage au séchage à l’air libre comme le romarin, la marjolaine, l’aneth et l’origan.

Pour ce séchage traditionnel, on privilégiera un endroit sec et parfaitement ventilé. L’idéal étant donc de faire sécher les herbes à l’air libre mais pas en plein soleil comme le souligne toutvert.fr. Une exposition trop intense à la luminosité altérerait leurs couleurs et leurs saveurs.

Le petit mode opératoire :

  • réalisez de petits bouquets d’herbes aromatiques de 5 à 10 tiges que vous enlacerez avec une ficelle
  • disposez ces bouquets bien aérés et distants les uns des autres, les tiges vers le haut, suspendus à un fil
  • laissez sécher quelques jours à deux semaines selon la nature de la plante et de sa teneur en eau
  • mettez les herbes déshydratées dans des bocaux à couvercle et toujours dans un endroit sec et à l’abri de la lumière
  • effritez les herbes ou réduisez-les à l’aide d’un pilon avant de garnir vos plats
  • dégustez et appréciez toute la saveur et les arômes de vos herbes aromatiques chaque jour de l’année !

Vos herbes aromatiques se conserveront entre 6 mois et 1 an, selon leurs espèces.

2. Le séchage au four

Nous suivons là encore notre guide passionsante.be pour cette autre méthode de séchage des plantes propice aux herbes plus humides comme le basilic, la menthe, la ciboulette… Le recours au four est aussi le bon outil pour ceux qui souhaiteraient un résultat plus rapide, légèrement au détriment de la préservation de la qualité nutritionnelle.

  • disposez les herbes, sans ficelle, et recouvertes d’un papier sulfurisé sur votre plaque de cuisson tout en haut de votre four
  • séchez les plantes durant plusieurs heures à très faible température avec la porte du four entrouverte
  • retournez régulièrement les herbes aromatiques dans un sens puis dans l’autre
  • retirez les plantes dès que les feuilles sont croustillantes
  • disposez vos herbes aromatiques dans des bocaux à couvercle au sec et à l’ombre, comme pour le séchage traditionnel

3. Le séchage au micro-ondes

Pour les pressés XXL, le micro-ondes pourra être votre meilleur ami. Les vertus de vos herbes aromatiques y laisseront quelques plumes mais tout reste possible et c’est cuisineaz.com qui nous déroule la recette simple, rapide et efficace :

  • disposez vos plantes entre 2 feuilles d’essuie-tout sur le plateau du micro-ondes
  • actionnez votre appareil durant 60 secondes au niveau le plus bas
  • laissez se dégager l’humidité
  • relancez le micro-ondes par tranche de 20 secondes jusqu’à ce que les feuilles soient suffisamment séchées
  • réservez vos herbes aromatiques sans trop les entasser dans une boîte hermétique et à l’abri de la lumière, au sec, comme pour les méthodes précédentes.

Selon la méthode traditionnelle, au four ou au micro-ondes, vos herbes aromatiques séchées agrémenteront vos plats à chacune de vos envies. Autre fantaisie au menu du jour, sachez que vous pouvez aussi faire l’acquisition de crayons issus d’une start-up qui, replantés dans la terre après usage, deviendront les germes de vos futures herbes aromatiques.


Lire aussi : Des herbes aromatiques en cuisine! Nos 3 recettes du jour


Profitez pleinement de ces trésors du jardin sans gaspillage aucun maintenant que vous maîtrisez le processus de leur déshydratation.