Comète, astéroïde ou météorite : quelles sont les différences ?

Comète, astéroïde ou météorite ?
4 images
Comète, astéroïde ou météorite ? - © Stocktrek Images - Getty Images/Stocktrek Images

Une comète, un astéroïde, un (ou une ?) météorite… quelles sont les différences de ces objets célestes qui entrent en contact régulièrement avec la Terre ?

Dernièrement, une étude de l’université d’Harvard révélait la possibilité que ce ne soit pas un astéroïde mais une comète à l’origine de la disparition des dinosaures. Mais au fait, quelle est la différence ?

Nous utilisons ces termes régulièrement (ou pas, ça dépend de vos centres d’intérêt) mais savons-nous vraiment faire la différence ? Petit tour d’horizon sur trois objets qui voyagent dans l’espace et viennent parfois faire un tour sur Terre (un terminus, soyons clairs, ils ne repartent pas après).

Comète, restes du système solaire

Les comètes sont ce que l’on pourrait qualifier de "restes" du système solaire, composées de poussière, de roches et de glaces, située aux confins de notre système solaire, dans le nuage d’Oort. Elles ont des tailles très différentes, allant de quelques centaines de mètres à plusieurs dizaines de kilomètres. Leur "queue" est composée des gaz qui se réchauffent et s’échappent à mesure que la comète avance vers le Soleil.

Comme l’explique la Nasa, il y a plus de 4,5 milliards d’années, au moment de la création de notre système solaire dans la galaxie, la nébuleuse primitive a permis de créer le soleil et les planètes. Les comètes sont les restes de cette nébuleuse qui n’ont pas été utilisés et qui se sont retrouvés aux confins du système solaire parce qu'elles étaient dans les bordures de la nébuleuse.


Lire aussi : Une comète serait à l’origine de la disparition des dinosaures, pas un astéroïde


Elles sont donc des témoins incroyables de la matière qui a permis de créer nos planètes. Les scientifiques s’y intéressent de près et, lorsqu’une comète est déviée par l’attraction d’une planète (comme Jupiter) et qu’elle se déplace dans le système solaire, les astronomes sont toujours attentifs à celles qui passent près de la Terre pour pouvoir étudier les matières originelles de notre système et ainsi mieux comprendre la formation de la planète et de la vie.

Astéroïde, embryon de planète

Les astéroïdes de notre système solaire se retrouvent principalement dans la ceinture d’astéroïdes, située entre Mars et Jupiter. Ils sont composés de roches, de métaux et de glaces, et, comme les comètes, leur taille varie ente un mètre et plusieurs centaines de kilomètres.

Tout comme les comètes, les astéroïdes sont des restes de l'époque où les planètes se sont formées car ils n'ont pas été incorporés auxdites planètes.

La principale différence entre l'astéroïde et la comète, comme l'explique LiveScience, est leur composition en raison de l'endroit dans lequel ils se trouvaient au moment de la nébuleuse solaire originelle : les astéroïdes au centre (où il faisait trop chaud pour que la glace tienne), les comètes à l'extérieur (suffisamment loin pour que la glace reste solide). Pour cette raison, les astéroïdes sont constitués de métaux et de matériaux rocheux, alors que les comètes sont faites de glace, de poussière, de composés organiques et de matériaux rocheux, selon Coolcosmos.

Il arrive également que les astéroïdes soient propulsés hors de leur orbite et partent se balader dans le système solaire au risque de croiser l’orbite de planètes comme la Terre. On les appelle alors de géocroiseurs. Ils ne sont pas forcément dangereux, la Nasa explique sur son site qu’un astéroïde doit mesurer plus de 140 mètres et s'approcher à moins de 7.480.000 km de kilomètres de notre planète pour être catalogué "potentiellement dangereux" (PHA en anglais). La Nasa en compte 586 aujourd’hui, tous sous surveillance régulière.

Météorite, roche extraterrestre retrouvée au sol

Une météorite (qui est bien un nom féminin même si le masculin a longtemps été utilisé également) est une roche extraterrestre provenant d’un objet céleste (comètes surtout, astéroïdes parfois) qui est entré dans l’atmosphère, comme l’explique le site International Meteor Organization. Ces roches tombent à une vitesse pouvant aller jusqu’à 70 km/s et sont ionisées par leur entrée (et donnent ces belles étoiles filantes).


Lire aussi : Une comète dans sa photo de fiançailles, deux couples l’ont fait


Elles sont souvent vaporisées avant d’entrer en contact avec le sol mais, si la masse de la roche est suffisamment grande à son entrée, il pourra en rester un morceau. Ce morceau de roche qui a survécu à son entrée dans l’atmosphère est appelé une météorite. Le terme fonctionne également pour d’autres astres du système solaire, on peut donc retrouver des météorites sur la Lune ou sur Mars.

On en retrouve régulièrement sur Terre, comme la semaine passée en Belgique d’ailleurs, et de nombreuses ventes aux enchères sont organiséescertaines sont vendues à des prix exorbitants allant jusqu’à 120.000 euros.