Cette île artificielle au large du Danemark va pouvoir fournir en électricité des millions de foyers européensE

Maquette du futur pôle énergétique danois, qui fournira en électricité renouvelable plusieurs pays de l'Union européenne.
Maquette du futur pôle énergétique danois, qui fournira en électricité renouvelable plusieurs pays de l'Union européenne. - © Courtesy of Danish Energy Agency

Le Danemark s'apprête à construire la toute première île artificielle dédiée à la collecte et la diffusion d'électricité renouvelable dans tout le nord-est de l'Europe.

Le Danemark est à la pointe dans les innovations de gestion de l’énergie écologique. On se souvient de la petite ville d’Odense se chauffe depuis plusieurs mois grâce à la pollution thermique engendrée par le data center de Facebook situé au cœur de la ville.

Aujourd'hui, le ministère du climat, de l'énergie et des services publics danois annonce qu'à terme, ce projet pourrait couvrir à lui seul la consommation de 10 millions de ménages européens. L'île sera un gigantesque centre énergétique installé en pleine mer du Nord, à 80 km de la rive de la péninsule du Jutland. Son but, ambitieux, sera d'assurer la production d'électricité renouvelable pour toute une partie de l'Europe. Il s'agit du plus grand projet de construction de l'histoire du Danemark, a déclaré le ministre danois du climat, Dan Jørgensen.

Une étape cruciale dans la transition énergétique européenne

L'île devrait avoir une superficie totale d'environ 120.000 m² et devrait être capable, dans un premier temps, de fournir de l'énergie verte à 3 millions de foyers. Le projet sera un partenariat public-privé, entre l'État danois et des entreprises privées.

Ce nouveau pôle énergétique va servir de véritable centrale électrique compilant et distribuant de l'électricité verte directement en provenance de plusieurs centaines d'éoliennes situées autour.

Pour rappel, l'éolienne offshore utilise les vents marins pour produire de l'électricité. Celle-ci s'adressera dans ce cas précis en priorité aux consommateurs des pays entourant la mer du Nord.

Il s'agit d'un évolution majeure dans la transition verte en Europe et même dans le monde, selon les responsables danois. En effet, l'Union européenne s'est fixé comme objectif d'atteindre la neutralité climatique d'ici 2050.

Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire d'arriver à cette échéance à 300 GW d'énergie éolienne offshore. La construction de ce pôle énergétique d'une capacité potentielle de plus de 10 GW est donc un pas très important dans cette direction. A l'horizon 2050, le Danemark ne pratiquera plus l'extraction de pétrole et de gaz en mer du Nord.