Ces plantes et légumes que vous pouvez faire repousser indéfiniment

Ne jetez plus les restes de vos légumes et de vos plantes, offrez-leur une seconde vie car la plupart se prêtent volontiers à une culture à l’infini. Vous cultiverez ainsi vos propres produits qui auront une saveur à nulle autre pareille et Dame Nature vous dira merci. Les restes de vos plantes et légumes ne seront plus gaspillés, vous tendrez ainsi vers le mode Zéro déchet ! La multiplication des végétaux est à la portée de tout jardinier amateur, rien ne se jette, tout se transforme… A vous de le tenter.


A lire aussi : Ces 3 applis feront de vous le meilleur jardinier de votre quartier


Quelles sont ces légumes et ces herbes aromatiques à cultiver chez soi, indéfiniment ? On file côté jardin pour découvrir ces petits trésors perpétuels de la nature. Et si vous n’avez pas d’espace vert, pas de panique : un simple balcon, un appui de fenêtre, un petit espace permettra de vous adonner à cette green touch et fera tout simplement l’affaire.

La multiplication végétative : c’est du zéro déchet, du zéro gaspi, ça ne coûte pas un sou et c’est tellement bon ! 

Veillez indégnablement sur le fait que vos plantes et légumes soient issus de l’agriculture biologique pour reproduire un cycle de bonne nature !


Lire aussi : La Wallonie a pour ambition d’atteindre 30% de la surface agricole utile en agriculture biologique d’ici 2030


Parmi les merveilles à cultiver encore et encore, chez soi, on retrouve :

La laitue romaine

11 images
© Getty Images

Un grand classique direz-vous et pourtant cette laitue romaine agrémente souvent nos repas de façon traditionnelle mais toujours aussi efficace. Cette salade sera replantée à partir de sa souche laissée dans un bol l’eau au bord d’une fenêtre pour profiter du soleil comme nous le recommande Caroline Perrichon de Bio à la Une. Veillez cependant à changer l’eau régulièrement pour optimiser la repousse. Quelques jours plus tard, comme dans les contes de fées : vous verrez apparaître de minuscules feuilles qui pousseront de jour en jour. Après quelques semaines, il sera temps pour vous de l’inscrire fièrement au menu du jour !

L’ail

11 images
© Getty Images

L’ail : cet incontournable pour l’assaisonnement de nos plats, nous en sommes friands ! Et ça tombe bien car les gousses d’ail se prêtent volontiers à la repousse pour autant que l’on s’arme de patience.

Vous pouvez planter vos gousses d’ail dans un petit pot ou en pleine terre, c’est selon. Vous veillerez à bien les arroser une fois par semaine. Quatre à huit semaines plus tard, Caroline Perrichon nous promet l’apparition d’une pousse. On gardera alors la partie qui ressemble à un oignon vert et on enlèvera la partie dure et frisée du légume. Il faudra toutefois attendre plusieurs mois pour que l’ail arrive à maturité !


Lire aussiL'ail et l'oignon pourraient abaisser le risque de cancer colorectal


Et oui, cela demande de la patience mais c’est le rythme de la nature. L’expérimenter à un goût merveilleux d’enrichissement, on reprend la juste mesure du temps nécessaire aux produits pour pouvoir arriver à maturité… Des notions qui s’effacent de nos consciences devant les étals gourmands de nos supermarchés.

Le gingembre

11 images
© Getty Images

Le gingembre a de plus en plus la cote dans nos cuisines. Au-delà de son goût singulier, on lui reconnaît tant de vertus bénéfiques pour notre santé. Une bonne raison pour s’adonner à sa culture infinie. Comment le rendre éternel ? Vous devez partir d’un reste de la racine du gingembre et le planter dans un pot avec de la terre de rempotage. On le conservera dans un endroit humide avec une lumière diffuse et, comme pour l’ail, on s’armera de patience. Il faudra attendre 8 à 10 mois avant de voir naître votre production de gingembre.

Le basilic

11 images
© Getty Images

Un bon basilic, tomates, mozzarella par exemple, ça peut en faire craquer plus d’un. En plus, avec votre propre production de basilic, ce sera encore plus merveilleux. Pour le faire repousser, comme bon nombre de plantes, conservez ses branches les plus longues que vous placerez dans de l’eau. Une semaine plus tard, vous verrez déjà quelques racines que vous laisserez bien se développer pour ensuite les mettre dans de la terre exposées au soleil. Vous profiterez très rapidement de ce nouveau basilic et reproduirez un cycle perpétuel.

Le poireau

11 images
© Getty Images

Le poireau, tout comme l’oignon vert a la faculté d’offrir une repousse très rapide et selon le même procédé. Les tiges seront cependant coupées préalablement à environ 2 cm comme nous le recommande le blog la box a planter. Vous disposerez ensuite et tout simplement quelques bouts de poireau dans un verre avec un fond d’eau maintenu à température ambiante.


Lire aussi : La recette du jour anti-déprime : le poireau vinaigrette du chef David Gallienne


Une eau que l’on veillera à changer tous les deux jours, et le tour est joué. Vous planterez vos poireaux dans la terre et au bout de 3 mois environ, vous obtiendrez le fruit de votre récolte 100% Home Made.

La citronnelle

11 images
© Getty Images

Vous adorez cette verveine des Indes au goût citronné ? C’est parfait, la citronnelle pousse pratiquement comme une "mauvaise herbe". Vous connaissez le rituel classique qui est aussi la consigne en vigueur : vous placez les restes d’une branche de citronnelle dans un verre d’eau que vous exposerez à la lumière, dans un endroit ensoleillé comme le recommande Bio à la Une. Quand les racines seront de 30 centimètres, vous les couperez et pourrez profiter de ses saveurs.

Le céleri

11 images
© Getty Images

Si le plaisir et délice de cultiver indéfiniment vos produits n’étaient pas suffisants, voici un argument de poids qui vous boostera pour devenir ces cultivateurs en herbe : comme le souligne Bio à la Une, le céleri est l’un des légumes qui contient le plus de pesticides pour être cultivé ! Une raison élémentaire, alimentaire, pour le faire pousser à l’infini, chez soi. Vous placerez simplement le cœur du céleri dans un fond d’eau. Veillez à disposer le bol au bord d’une fenêtre comme pour la plupart des autres légumes. Une racine prendrait environ 100 jours pour être à maturité et pour pouvoir être consommée.

Le fenouil

11 images
© Getty Images

Juste un peu d’eau et il fait le reste. C’est un concept simple finalement et qui s’applique à tant de variétés de légumes qui peuvent ainsi se reproduire indéfiniment. Le tout bon plan anti-gaspi ! Pour donner une seconde vie à votre fenouil, préservez le coeur du bulbe que vous placerez dans un récipient avec un peu d’eau au bord d’une fenêtre, au soleil. Quelques jours suffiront pour voir apparaître de petites pousses à la périphérie du bulbe. Vos nouveaux fenouils pointent donc le bout de leur nez ! Bientôt vous pourrez les dévorer.

L’échalote

11 images
© Getty Images

Bonne nouvelle : l’échalote repousse très rapidement et assaisonnera vos plats à souhait. Comme le précise Sophie Guittat de mieux-vivre-autrement, seulement 5 jours seront nécessaires pour que l’échalote retrouve une seconde vie. C’est magique non ? Pour les cultiver à l’infini, il suffit de placer le bulbe avec les racines dans un bol d’eau. Les racines doivent bien évidemment être orientées vers le bas. Dès le lendemain, vous pourrez déjà mettre votre plant ainsi constitué dans un pot avec de la terre ou en pleine terre, dans votre jardin.

Les pommes de terre et patates douces

11 images
© Getty Images

Et une petite dernière pour la "faim" ! La patate douce tout comme les pommes de terre renaissent de leurs racines. C’est Sophie Guittat qui nous régale avec la petite procédure à suivre pour donner une seconde vie à cette plante tubéreuse :

Nettoyez correctement la pomme de terre, sélectionnez un morceau dans lequel vous insérerez un cure-dent de chaque côté pour le maintenir en partie hors de l’eau. Les racines vont apparaître dans l’eau et les feuilles vont grandir en hauteur. A ce stade, vous pourrez le planter dans votre jardin et attendre que le temps fasse son oeuvre.


Lire aussi : Des pommes de terre farcies pour accompagner votre barbecue


Vous voilà des cultivateurs, producteurs… Un circuit en totale autonomie et qui plus est vous fera épargner le sou en plus de vous régaler, à l’infini.