Ces 13 inventions créées lors de la conquête spatiale qui nous servent tous les jours

Ces 13 inventions créées lors de la conquête spatiale qui nous servent tous les jours
11 images
Ces 13 inventions créées lors de la conquête spatiale qui nous servent tous les jours - © Hulton Archive - Getty Images

La recherche spatiale peut nous sembler très éloignée de la vie quotidienne. Cependant, vous n'imaginez pas le nombre de technologie de la NASA pour lesquelles on a trouvé des utilisations plus terrestres et que l'on croise (presque) tous les jours, comme l’explique CNN.


Lire aussi : La Nasa a réussi une téléportation quantique longue distance, qu’est-ce que ça veut dire ?


1. Les casques sans fil

Les casques sans fil d’aujourd’hui sont une version mise à jour de la technologie développée pour les astronautes dans les années 1960.

Les casques utilisés par les pilotes d’avion étaient encombrants et inconfortables, du coup la NASA a commandé un casque qui pouvait être implanté dans le casque d’un astronaute. Il a d’ailleurs été utilisé pour transmettre les paroles de Neil Armstrong lorsqu’il a atterri sur la Lune.

Et ils font partie de la vie courante aujourd’hui, entre les casques et les écouteurs sans fils qui sont d’ailleurs en plein boom depuis quelques mois.

2. Les semelles antichocs

Une technologie développée par la Nasa appelée "moulage par soufflage de caoutchouc" a inspiré, dans les années 70, l’ancien ingénieur de la NASA, Frank Rudy. Il a mis au point des membranes absorbant les chocs, remplies de gaz et intégrées dans les semelles des chaussures de course.

Une technologie qui est à la base du système "Nike Air" et a été adaptée par d’autres fabricants de chaussures, aidant ainsi à protéger les articulations des coureurs des blessures d’impact.


Lire aussi : Les chaussures appropriées pour chaque type de sport


3. La photo numérique de haute qualité (capteur CMOS)

Dans les années 1990, la NASA cherchait le moyen de créer des caméras plus petites pour les vaisseaux spatiaux, réduisant ainsi le poids et l’espace utilisé pour faire des clichés inoubliables de notre système solaire.

Il a mis au point le capteur d’image CMOS ("complémentaire à oxyde métallique semi-conducteur"), qui a produit des photographies numériques de haute qualité. Au fur et à mesure que la technologie a été développée, elle a reçu une licence de Sony et de Samsung et CMOS est maintenant une norme dans les appareils photos numériques et les téléphones.


Lire aussi : Éruptions solaires : une image incroyable capturée par le nouveau télescope solaire Inouye


4. Les IRM et la radiologie

Les tomodensitogrammes et la radiologie peuvent aider à diagnostiquer des maladies en produisant des images détaillées de nos organes internes, vaisseaux sanguins et os.

La technologie a été rendue possible grâce aux recherches de la NASA dans les années 1960, lorsque le programme spatial développait des moyens d’améliorer les images de la lune par ordinateur.


Lire aussi : Imagerie médicale : le prototype d’un scanner révolutionnaire inauguré à Lyon


5. Les fermes verticales

Les fermes verticales ne nécessitent pas de sol et utilisent peu d’eau, contrôlant la lumière, l’air, l’humidité et la température pour optimiser la croissance.

La NASA a développé cette technologie pour la première fois dans les années 1990 dans le but de faire pousser des plantes dans l’espace.


Lire aussi : Fermes verticales et agriculture urbaine : deux concepts "différents, mais complémentaires"


6. Les purificateurs d’eau

Dans les années 1960, la NASA a travaillé à la création d’un appareil pour purifier l’eau potable pour les astronautes. Il utilisait des ions d’argent pour tuer les bactéries sans affecter le goût.

La technologie a depuis été utilisée dans le monde entier pour l’eau potable et dans les piscines. Le système de marque PentaPure, qui a été utilisé pour purifier l’eau lors des missions de la navette spatiale, est maintenant utilisé dans les maisons et pour les opérations de secours.

7. Le thermomètre auriculaire

Les thermomètres qui mesurent l’énergie infrarouge émise par le tympan ont été développés au début des années 1990 par Diatek Corporation, qui faisait partie d’un programme d’affiliation technologique au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA.

Les thermomètres auriculaires étaient basés sur la technologie créée par JPL pour son satellite astronomique infrarouge (IRAS), qui surveillait à distance la température des étoiles et des planètes à partir du rayonnement infrarouge qu’elles émettent.

8. Les isolants thermiques

Les superinsulateurs utilisés dans les équipements tels que les manteaux d’hiver, les bottes et les sacs de couchage proviennent d’une technologie qui a été utilisée pour la première fois pour lutter contre les températures extrêmes dans l’espace.

Un matériau appelé "Radiant Barrier", développé par la NASA dans les années 1960, est maintenant utilisé dans l’isolation des maisons.


Lire aussi : Pourquoi le manteau peignoir est "LA" pièce incontournable de ce début d’année ?


9. Les implants cochléaires

Les implants cochléaires peuvent donner une impression sonore aux personnes sourdes, en utilisant des électrodes pour stimuler le nerf auditif.

Une version rudimentaire a été testée dans les années 1950, et l’idée a été développée par Adam Kissiah, un ingénieur malentendant au Kennedy Space Center. Il avait travaillé sur des systèmes de capteurs de sons et de vibrations pour la NASA dans les années 1970 et avait utilisé ses connaissances pour développer l’implant qui change la vie.


Lire aussi : Les sourds et malentendants avertis de bruits suspects autour d’eux grâce à leur smartphone


10. La lyophilisation des aliments

Chargée de nourrir les astronautes lors de longues missions spatiales tout en minimisant le poids de la nourriture, la NASA s’est tournée vers la lyophilisation. Les techniques existantes ont été affinées afin de conserver 98% des nutriments à 20% du poids d’origine !

La NASA a également développé des glaces lyophilisées. De nos jours, les aliments lyophilisés sont utilisés dans tout, des kits de survie d’urgence aux secours en cas de catastrophe ou encore aux nouilles chinoises (souvent trop grasses et salées d’ailleurs).


Lire aussi : Vers la création d’aliments aussi nutritifs que savoureux par impression 3d


11. Les couvertures de survie

Les couvertures en aluminium sont utilisées par les ambulanciers paramédicaux pour retenir la chaleur corporelle d’une personne ou encore pour garder les coureurs au chaud après un marathon.

Ces feuilles métalliques proviennent de recherches de la NASA dans les années 1960, alors qu’elle cherchait à isoler les vaisseaux spatiaux et à protéger les astronautes et l’équipement des changements extrêmes de température de l’espace.

12. Le lait maternisé

Les recherches de la NASA sur l’utilisation des algues comme nourriture pour les voyages spatiaux prolongés ont conduit au développement d’un ingrédient nutritionnel appelé Formulaid. Il contient deux acides gras présents dans le lait maternel et qui sont maintenant largement ajouté aux préparations de lait maternisé.


Lire aussi : Des chercheurs découvrent un composé anti-bactérien dans le lait maternel


13. La mémoire de forme

Dans les années 1960, la NASA a développé la mousse Temper pour amortir les chocs et améliorer le confort des sièges d’avion pour ses pilotes.

Elle a depuis été utilisée pour rembourrer les casques des joueurs de football, protéger les patients alités contre les escarres, comme siège moulé pour les personnes gravement handicapées et dans les matelas et oreillers en mousse à mémoire de forme.