Brunello Cucinelli fait don de ses vêtements invendus

Le styliste et entrepreneur italien Brunello Cucinelli.
Le styliste et entrepreneur italien Brunello Cucinelli. - © AFP PHOTO/TIZIANA FABI

La maison de luxe italienne Brunello Cucinelli, spécialisée dans la maille haut de gamme, va faire don de 30 millions d'euros de vêtements invendus, en raison du confinement dans le monde entier.

Une démarche inédite qui prouve l'engagement de la marque en faveur d'une mode plus circulaire.

Une baisse du chiffre d'affaires et un stock d'invendus

C'est le bilan à la sortie de la crise sanitaire pour Brunello Cucinelli. La maison distribue ses vêtements pour hommes et femmes dans 130 points de vente à travers le monde. La fermeture de ces points de vente a mis à mal la distribution de ses pièces de la saison d'hiver 2020. Ainsi, au premier semestre 2020, la maison enregistre un chiffre d'affaires de 205,5 millions d'euros, contre 291,4 millions d'euros à la même période en 2019. Cette baisse conséquente n'empêche pas le créateur de se lancer dans une démarche sociale et solidaire.

Un don de 30 millions d'euros

Le styliste choisit de célébrer le rebond des ventes en faisant don de 30 millions d'euros de vêtements de sa maison, confectionnés pour la saison d'hiver 2020 mais n'ayant pas trouvé d'acheteurs. La collection, renommée "Brunello Cucinelli for Humanity", met à l'honneur la démarche du PDG, qui a déclaré à propos de ces vêtements : "Leur fabrication, leur style et leur valeur commerciale sont les mêmes. Mais leur signification a fortement augmenté".

Quelles destinations pour ce don ?

Un conseil de 10 personnes (6 membres de la famille et 4 employés de la société) a été nommé à la gestion de ce don, qui prendra plusieurs formes. Une partie sera donnée aux plus démunis directement, tandis qu'une autre sera distribuée à un réseau de partenaires, qui recevront les vêtements par 40 ou 50 pièces deux à trois fois par an. Cette démarche fait ainsi de la mode circulaire et durable une réalité.

Une marque engagée

La maison de luxe n'en est pas à sa première incursion dans l'humanitaire. Elle donne déjà 20% de ses bénéfices à la fondation caritative de la famille Cucinelli, qui promeut des projets philanthropiques et culturels, parmi lesquels la restauration du village médiéval de Solomeo, là où se trouve son entreprise, mais aussi la construction d'une école et d'un hôpital au Malawi. Le créateur, qui avait également partagé les bénéfices de son entreprise lors de son entrée en bourse en 2012 avec ses 783 employés, est surnommé en Italie "l'entrepreneur humaniste".