Au Texas, les climatosceptiques sont désormais minoritaires, suggère un sondage

Un exemple éloquent ? Le climatoscepticisme de ses habitants. Un récent sondage montre en effet que plus de 80% des Texans croient désormais au réchauffement climatique.

Un bastion du climatoscepticisme converti à l'écologie ?

Selon cette enquête réalisée par l'Université de Houston, les mentalités des habitants du Texas (principal État producteur d'énergie du pays) reflètent désormais celles du reste des États-Unis en ce qui concerne le climat. À échelle nationale, deux personnes sur trois se disent préoccupées par le changement climatique. Un point de vue partagé par plus de 60% des Texans.

"Les gens sont conscients de la réalité du changement climatique. C'est vrai même au Texas, où ils ont été moins enclins par le passé à dire qu'ils croyaient au réchauffement climatique et, surtout, aux changements causés par les activités humaines", commente Ramanan Krishnamoorti, qui a supervisé l'étude. 

Par ailleurs, 49% des habitants du Texas s'accordent sur le fait que "les industries pétrolières et gazières ont délibérément trompé les gens sur le changement climatique", contre 55% pour l'ensemble des Américain.  

Alors que le pays vient tout juste d'élire le démocrate Joe Biden, les auteurs du sondage ont interrogé les Américains sur leurs attentes en termes de politique climatique. Plus de la moitié d'entre eux (56%) estiment que le gouvernement devrait "promouvoir, encourager et subventionner" les technologies de gestion du carbone. 53% des Texans abondent dans ce sens. 

L'enjeu d'une pédagogie claire

Au niveau national, environ deux tiers des Américains sondés estiment que les compagnies pétrolières et gazières devraient adopter des technologies de gestion du carbone. Toutefois, les stratégies d'atténuation restent encore peu comprises par les Américains. À titre d'exemple, seulement un tiers ont entendu parler de la tarification du carbone. 

"Nous avons constaté que les gens s'inquiètent du changement climatique et veulent qu'il soit pris en compte mais beaucoup de gens, en particulier les personnes âgées, ne comprennent pas les stratégies envisagées", constatent les auteurs de l'enquête. 

Plus de 80% des sondés ont par ailleurs affirmé qu'ils pourraient investir entre 1 à 5 dollars supplémentaires pour un carburant neutre en carbone. Une plus petite proportion (environ un quart des personnes interrogées) se dit prête à payer davantage (entre 1 et 10 dollars de plus) sur leur facture d'électricité mensuelle pour bénéficier d'une énergie 100% renouvelable.