Alexandria Villaseñor, un autre visage de la lutte contre le réchauffement climatique

À seulement 13 ans, Alexandria Villaseñor est une activiste éminente aux États-Unis. Brut a pu la rencontrer.

«J'arrêterai ma grève pour le climat lorsque les dirigeants du monde répondront à ma demande», explique Alexandria Villaseñor. La jeune Américaine fait grève tous les vendredis devant le siège des Nations unies à New York depuis la fin de l'année 2018. À l'image de Greta Thunberg, la jeune Suédoise qui a initié le mouvement Fridays For Future, Alexandria compte faire pression sur le gouvernement pour que celui-ci prenne des mesures à la hauteur de «l'urgence climatique». Très vite, l'adolescente s'est fait remarquer par les réseaux sociaux avant d'être soutenue par de nombreux militants, aujourd'hui en grève à ses côtés.

 

Alerter et encourager 

Alexandria Villaseñor a été la cible d'attaques en ligne et de menaces de mort de la part des climatosceptiques mais elle n'a pas baissé les bras. L'étudiante milite pour que les programmes scolaires puissent aborder le changement climatique en encourageant les jeunes à mener des actions directes pour le climat. «Si nous ne prenons pas des mesures adéquates, notre futur sera désastreux», alerte l'adolescente.