Abou Dhabi veut éliminer les plastiques à usage unique d'ici 2021

Abou Dhabi veut éliminer les plastiques à usage unique d'ici 2021.
Abou Dhabi veut éliminer les plastiques à usage unique d'ici 2021. - © Alex Bramwell - Getty Images

La capitale des Emirats arabes unis, Abou Dhabi, a annoncé mardi sa "nouvelle politique environnementale" destinée à "supprimer tous les plastiques à usage unique d'ici 2021", promettant de nouvelles "réglementations".

11 milliards de sacs plastiques par an

Comme d'autres pays du Golfe, les Emirats arabes unis ont bâti leur richesse principalement grâce aux énergies fossiles, au secteur du bâtiment et à la consommation, mais tiennent de plus en plus à diffuser un discours plus soucieux de l'environnement.

"L'Agence pour l'Environnement d'Abou Dhabi (EAD) lance une politique visant à réduire et, à terme, à éliminer tous les plastiques à usage unique dans l'émirat d'ici 2021", a annoncé l'organisme public dans un communiqué.

"Le lancement de (cette politique) reflète notre engagement ferme en faveur de la transition vers une économie plus durable", a déclaré Cheikha Salem al-Dhaheri, secrétaire générale de l'EAD.

Cette campagne doit "inclure le développement de réglementations", comme l'interdiction de la gratuité de ces plastiques tels que les sacs plastiques, les gobelets, les couverts ou les pailles.

Aux Emirats, 11 milliards de sacs plastiques sont "consommés chaque année, soit l'équivalent de 1.184 par personne contre une moyenne mondiale de 307", a indiqué l'EAD.

Un fléau écologique mondial

Plusieurs villes à travers le monde ont déjà pris des initiatives similaires. En février, les sacs en plastique à usage unique ont été bannis dans la plupart des commerces de New York. Depuis juin 2019, le plastique à usage unique est interdit dans la cité balnéaire égyptienne de Hourghada, afin de protéger la vie marine prisée de touristes, secteur clé pour l'économie du pays.

Seuls 10% des 9,2 milliards de tonnes de matières plastiques mises en circulation depuis les années 1950 ont été recyclées, selon un rapport.

En 2025, plus de 600 millions de tonnes devraient être produites, contre 438 millions de tonnes en 2017, estiment-elles.

Les emballages, principalement à usage unique, représentent plus du tiers des plastiques produits, devant les secteurs du bâtiment et travaux publics, du textile et des biens de consommation, selon le rapport.