Abeilles en bonne santé, hôtels respectueux de l'environnement… La Slovénie élue destination la plus écolo au monde

Le pays ne représente que 0,004% de la superficie mondiale mais c'est la destination la plus écolo au monde. Bienvenue en Slovénie!

 

En 2018, la Slovénie a été élue la destination touristique la plus écolo au monde. Située entre l'Italie et la Croatie, la Slovénie n'est peuplée que de 2 millions d'habitants. C’est moins que le célèbre quartier de Brooklyn à New York...

 

Une nature riche et verdoyante

Dans ce petit pays d’Europe centrale, le nombre de touristes est croissant. Pourtant, le pays n’est pas envahi par des bungalows ou autres hôtels polluants. Pour les attirer, la Slovénie peut au contraire compter sur sa nature riche et verdoyante. Pas moins de 60% de son territoire est recouvert de forêts. De quoi faire le bonheur des amoureux de la nature! S’ajoutent à cela plus de 800 espèces animales. Parmi elles, les ours bruns, dont la population a doublé en 10 ans.

 

Un tourisme respectueux de l’environnement

Dans un contexte de crise environnementale, la Slovénie a tout intérêt de préserver ce patrimoine naturel. 35,5% du territoire est ainsi classé "zone naturelle protégée". Le pays a également investi dans l'éco-tourisme. En 2016, le gouvernement a donc mis en place le label "Slovenia Green" afin de récompenser les établissements respectueux de l'environnement.

Certains hôtels sont par exemple autosuffisants en eau et en électricité et sont entièrement construits avec des matériaux écologiques. Les touristes peuvent aussi visiter les nombreuses exploitations apicoles du pays: en Slovénie, les abeilles se portent bien, avec près de 8 ruches par kilomètre carré.

Pour les amateurs de grandes villes, la capitale Ljubljana a été élue ville la plus verte d'Europe en 2016. Elle dispose en effet de 75% d'espaces verts et l'aménagement de son centre-ville est bien adapté aux déplacements à pied ou à vélo. L'objectif de la capitale est d’ailleurs de réduire ses émissions de CO2 de 30% d'ici à 2025.