84% des parents se disent prêts à laisser leur voiture au garage pour emmener leurs enfants à l'école

84% des parents français se disent prêts à laisser leur voiture au garage pour emmener leurs enfants à l'école.
84% des parents français se disent prêts à laisser leur voiture au garage pour emmener leurs enfants à l'école. - © VioletaStoimenova - Getty Images

À l'intérieur des établissements scolaires, dans les cours de récréation, sur le chemin de l'école... La pollution de l'air s'immisce partout et menace nos enfants.

En France, les parents seraient prêts à revoir leur mode de transport afin de protéger leur progéniture : 84% d'entre eux n'hésiteraient pas à abandonner la voiture au profit du vélo ou de la marche, dévoile un sondage Harris Interactive réalisé pour l'Unicef.

Dans cette enquête réalisée par Harris Interactive, 70% des parents sondés expliquent utiliser leur voiture "de temps en temps", y compris lorsque la distance est inférieure à 1 km. Une habitude qui a la vie dure donc.

A pied ou à vélo du domicile à l'école

Toutefois, 84% de ces parents se disent prêts à emprunter des modes de transport plus "doux", à l'instar du vélo ou de la marche. La principale motivation qui les pousse à vouloir laisser leur voiture au garage correspond à une volonté de moins polluer (53%).

Les sondés évoquent également le besoin de passer un moment privilégié avec leur enfant (40%) et un moyen d'éviter la sédentarité (28%). 

Selon un récent rapport de l'Agence européenne de l'environnement dévoilé cette semaine, la pollution de l'air provoquerait un décès sur huit en Europe. Compte tenu de l'urgence de la situation, l'Unicef somme les maires des 12 plus grandes villes de France de mettre rapidement des mesures en place pour protéger les enfants, notamment de fermer la circulation aux voitures aux heures d'entrée et de sortie d'école. Une solution déjà appliquée dans plusieurs pays d'Europe et approuvée par 87% des parents interrogés dans le cadre du sondage. 

Des initiatives innovantes ont toutefois déjà vu le jour dans l'Hexagone : depuis lundi, un système conçu par les entreprises Suez et Fermentalg installé dans la cour de récréation d'une école primaire de Poissy (Yvelines) absorbe toutes les particules nocives et renouvelle l'air en continu. Ce projet financé par la région Ile-de-France vise à expérimenter le dispositif au sein de cette école pendant un an.