5 bonnes nouvelles pour célébrer la journée internationale de la biodiversité

Comme chaque vendredi, la rédaction de RTBF Tendance vous fournit votre dose hebdomadaire de bonnes nouvelles pour terminer la semaine sur une note positive.

Le format de cette semaine est un peu particulier puisqu’en ce vendredi 22 mai, c’est la journée internationale de la biodiversité ! Voici donc 5 bonnes nouvelles "spéciales biodiversité" aperçues cette semaine pour vous remonter le moral :

1. Les baleines à bosse sont presqu’aussi nombreuses qu’en 1830

5 images
© Getty Images

Première bonne nouvelle, dont on a beaucoup parlé cette semaine : la population des baleines à bosses est aujourd’hui pratiquement restaurée ! Victime de la chasse, ces impressionnants mammifères pouvant mesurer jusqu’à 15 m de long et peser 50 tonnes ont frôlé l’extinction dans les années 50 avec moins de 500 spécimens.

Mais cette semaine, une étude publiée dans la revue scientifique The Royal Society a révélé qu’elles seraient un peu plus de 25.000, soit pratiquement au même niveau (93%) qu’en 1830 où elles étaient 27.000 à se balader dans les océans.

Ce repeuplement s’explique par l’interdiction de la chasse à la baleine dite "commerciale" mise en place dans les années 80. Ces chiffres sont une excellente nouvelle pour les baleines à bosse mais également pour toute la biodiversité et pour l’environnement car tout au long de leur vie, les baleines emmagasinent d’énormes quantités de CO2 en s’alimentant. Et comme une baleine à bosse peut vivre jusqu’à 50 ans, elle peut en stocker des tonnes de CO2 !

2. L'Etat de Terengganu (Malaisie) va interdire le commerce des œufs de tortue marine

5 images
© Getty Images

En dépit des pressions d’organisations de défense de l’environnement, l’Etat de Terengganu continuait d’autoriser le libre commerce des œufs de certaines espèces de tortue, un mets recherché dans les restaurants locaux. Sans surprise, les tortues ont donc rapidement décliné ces dernières années en raison de ce commerce, de la pollution, mais aussi du fait que ces espèces soient chassées pour leur chair ou leur carapace.

Tout comme la Chine qui a interdit la vente d’animaux sauvages à des fins alimentaires, les autorités Malaisienne ont décidé d’interdire le commerce des œufs de toutes les espèces de tortue d’ici la fin de l’année en raison "d’une importante baisse des arrivées de toutes les espèces de tortues dans l’Etat de Terengganu", a déclaré à l’AFP Azman Ibrahim, un homme politique local influent. Il était temps !

3. La Wallonie va créer des aires protégées et des réserves naturelles

5 images
© Getty Images

Après l'extension spectaculaire du parc naturel des Plaines de l'Escaut pour renforcer la biodiversité et limiter les pesticides dans l'agriculture, le gouvernement wallon a approuvé ce mercredi la création de 1098 hectares d'aires protégées dont près de 869 ha de réserves naturelles et 229,5 ha de réserves forestières !

Pour la ministre régionale de l'Environnement Céline Tellier, ce projet répond à l'objectif d'assurer la préservation des espaces naturels et semi-naturels de grand intérêt biologique, conformément aux ambitions affichées dans la déclaration de politique régionale. 

4. La Commission européenne a l’objectif de transformer 30% des terres et des mers en zones protégées… et ce n’est pas tout

5 images
© AFP

La Commission européenne a adopté et présenté ce mercredi 20 mai sa stratégie pour la biodiversité 2030 et son projet "Farm to Fork" (de la Ferme à la Fourchette), qui définit les orientations d’une politique agricole durable. Elle a ainsi reconnu le lien entre la santé et la nature, et placé la biodiversité au cœur du "Green Deal" économique. "C’est la première fois dans l’histoire de la politique de l’UE relative à l’alimentation que nous proposons un programme de mesures complet, pour toutes les étapes de la production d’aliments", a indiqué la commissaire à la Santé et la sécurité alimentaire Stella Kyriakides. Les stratégies comprennent des dizaines d’actions concrètes "pour transformer notre système alimentaire" et rétablir la biodiversité sur le continent, dans un esprit faisant du durable "une stratégie de croissance", a-t-elle résumé.

Il est notamment question de réviser la législation européenne encadrant l’usage de pesticides dans l’agriculture, de pousser à une part plus importante du bio dans les surfaces de culture (jusqu’à au moins 25% des terres agricoles) ou encore d’introduire à moyen terme un label harmonisé à l’échelle européenne, relatif à la qualité nutritionnelle des aliments, pour les emballages. Parmi les objectifs fixés pour 2030, on retrouve également celui de transformer au moins 30% des terres et des mers d’Europe en zones protégées, ainsi que de planter au moins 3 milliards d’arbres. Il s’agit aussi de pousser les Etats à adopter une fiscalité qui tienne compte des coûts environnementaux réels.

5. #EnsemblePourlaBiodiversité, un mouvement pour inciter à l’action écologique

La biodiversité nous nourrit et nous guérit. Elle nous fournit en oxygène et en eau potable. La biodiversité prend soin...

Publiée par Ensemble pour la Biodiversité sur Vendredi 22 mai 2020

 

Une quarantaine d’organismes se sont mobilisés pour lancer ce vendredi 22 mai le mouvement et la campagne"#EnsemblePourlaBiodiversité", à l’occasion de la journée internationale de la biodiversité.

Le mouvement invite à repenser notre mode de vie afin de protéger la biodiversité, d’améliorer notre santé et de garantir notre survie. Il inaugure ainsi www.ensemblepourlabiodiversite.be, une plateforme qui présente "des gestes simples, individuels ou participatifs, validés scientifiquement, loin du 'greenwashing'". Le collectif espère ainsi générer un "vaste élan", capable de s’installer dans le temps et de peser sur les décisions.

"Dans cette perspective, la prochaine Conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique des Nations unies qui sera organisée en Chine en 2021 s’avère déjà décisive. D’autant plus que plusieurs des membres du mouvement seront amenés à coordonner et à défendre la position belge lors de cette COP BIODIVERSITÉ", souligne le collectif dans son communiqué.

Ces différentes actions viennent s’ajouter à la campagne #BeBiodiversity, développée depuis plusieurs années par le SPF Santé. Le site web (www.bebiodiversity.be) et la page Facebook de la campagne proposent également diverses pistes pour prendre en compte la biodiversité dans les gestes du quotidien ainsi qu’au sein des pouvoirs publics et des entreprises.

Bonne journée de la biodiversité, et bon week-end !