1 grande ville sur 4 dans le monde n'a pas les moyens financiers pour lutter contre le dérèglement climatique

Beaucoup de villes à travers le monde ne sont pas encore prêtes à devenir résilientes, c'est-à-dire à s'adapter et à se transformer pour faire face aux défis environnementaux de demain.

La moitié des villes n'ont pas encore de plan climatique

Selon une enquête réalisée par l'organisation CDP (Carbon Disclosure Projet), sur un peu plus de 800 villes dans le monde, 43% d'entre elles n'ont pas encore défini de plans pour s'adapter aux changements climatiques à venir et ainsi protéger leurs habitants et leurs infrastructures.

Pourtant, 93% de ces villes ont parfaitement conscience d'être directement menacées par le changement climatique à venir.

Ce défi est d'autant plus important que parmi les conséquences du dérèglement climatique, 20% des villes étudiées redoutent de devoir être confrontées un jour à un risque de maladies infectieuses ou pire, une nouvelle pandémie.

Beaucoup cherchent des financements, d'autres ont jeté l'éponge

Dans le détail, cette étude compile au total plus de 3.400 actions menées par l'ensemble des villes observées. De la végétalisation (20% des villes) au développement d'infrastructures résistantes aux aléas (10%).

L'enquête révèle que 422 villes avaient d'ores et déjà 1.142 projets d'adaptation à la crise climatique à financer, soit un investissement total de plus de 70 milliards de dollars.

La plupart d'entre elles sont donc aujourd'hui à la recherche de financements pour des projets dans les transports (16% de l'ensemble des actions recensées), les énergies renouvelables (12%), la rénovation (12%) ou encore la gestion de l'eau (12%).

Malheureusement, 25% des villes signalent des contraintes budgétaires importantes les empêchant de mener à bien ce type d'actions.

Parmi celles qui se déclarent déjà résilientes et qui ont un plan d'action pour lutter dans les années qui viennent contre les effets du réchauffement climatique figurent notamment Melbourne (Australie), Buenos Aires (Argentine), Durban (Afrique du Sud) ou encore Barcelone (Espagne) et Paris.