3 plats à base de nouilles sélectionnés par Max

Les nouilles
4 images
Les nouilles - © RitaE, Pixabay

1. Les ramen

C’est un plat très populaire au Japon mais ne vous y trompez pas, c’est un plat d’origine chinoise !
Qui n’a jamais mangé de ramen ? C'est excellent et facile à faire. Il vous faut un bouillon de viande ou de poisson dans lequel vous plongez toutes sortes de choses : des nouilles de riz, de la viande, des germes de soja, des champignons, des œufs... Le tout aromatisé à la sauce soja ou au miso (pâte de soja fermenté au goût très salé). Mmh rien que de lire ça, je suis sûr que votre ventre gargouille.

Au Japon, chaque région, chaque chef possède sa propre recette. Autant vous dire qu’il existe de très nombreuses variétés de ramen. Si vous désirez en goûter de différentes sortes au même endroit, on a trouvé la solution ! Allez au Japon ! Bon c’est vrai, c’est peut-être un peu loin juste pour goûter des ramen… Mais ce pays possède le musée du ramen. Non vous ne rêvez pas ! Ce musée rassemble, pas moins de neuf restaurants provenant des quatre coins du Japon. Il est même possible de composer soi-même son bol. Il a déjà son petit succès avec 10 000 visiteurs par jour.

Bref, les ramen, c’est un plat facilement déclinable et délicieux ! Mais rassurez-vous, vous n’êtes pas obligés de vous rendre jusqu’au Japon. Max, notre chef étoilé, vous a concocté une super bonne recette !

2. Les nouilles sautées

Le terme nouille désigne en réalité toutes les pâtes classiques et asiatiques. Étonnement, les pâtes viendraient de Chine. Marco Polo, ce grand explorateur, aurait ramené à Venise des nouilles de son voyage en Chine. Autant vous dire que les italiens contestent cette origine ! On peut les comprendre. C’est comme si on disait que les frites étaient d’origine américaine !  

Il existe différentes sortes de nouilles : au riz, au sarrasin, à base de farine de haricot mungo… Mais ce sont les nouilles de blé qu’il vous faut pour cuisiner des nouilles sautées. Avantages de ce plat : cuisson rapide et prix modique ! Que demander de plus ? Les nouilles asiatiques sont généralement longues et fines. La longueur représente un signe de longévité. Plus elles sont longues, plus elles vous porteront bonheur.
Comme les ramen et les rouleaux de printemps, les nouilles peuvent s’accompagner de ce que vous aimez : viande, poisson, œuf, légumes. N'est-ce pas formidable?   

3. Les rouleaux de printemps

Nems, loempias, rouleaux de printemps…Mais quelle est finalement la différence ? C’est très simple : les rouleaux de printemps se mangent froid. Ils ne sont pas cuits. Contrairement aux nems et aux loempias. En plus, ce n’est pas la même pâte. " C’est comme si on comparait une pizza avec des pâtes bolo ", dirait notre chef cuistot, Max. Bref, les rouleaux de printemps, ce sont des feuilles de riz dans lesquelles on ajoute du basilic thaï, des crevettes, des germes de soja, de la menthe… en gros, ce qu’on veut.

Mais pourquoi parle-t-on de rouleaux de printemps ? On peut en manger toute l’année, vous allez me dire ! Très bonne question ! A l'origine, ce plat se mangeait au début du mois d'avril (au printemps). Logique, n’est-ce pas ? En Chine, c’était le jour de la fête de Qing Ming, le jour du nettoyage des tombes familiales. Interdiction d’allumer le feu, ils dégustaient donc des rouleaux de printemps. Simples, pratiques et froids. 

Maximilien, notre chef étoilé va bientôt vous cuisiner une recette de rouleaux de printemps. Et ça se passera sur notre chaîne Youtube "Max & Fanny".