Apprenez à communiquer avec votre animal domestique

Se comprendre entre nous
Se comprendre entre nous - © vladans - Getty Images/iStockphoto

Les animaux ne parlent pas, c'est une évidence...

Toutefois, ils communiquent entre eux à un autre niveau : à chaque espèce ses codes en termes de voix et de gestes. L'être humain se révèle de façon presque exclusive par la parole, en négligeant ces codes. La communication avec votre animal de compagnie va donc se dérouler dans un univers invisible, fait de sensations, d'émotions et de pensées.

 

L'intuition animale

Vous l'avez certainement déjà remarqué : vous pensez à emmener votre chien en balade et avant d'esquisser le moindre geste, il vient déjà vers vous en remuant la queue ! En effet, plusieurs travaux ont démontré que l'intuition animale est bien plus développée qu'on ne l'imagine. En percevant nos sentiments, l'animal est naturellement télépathe. Il maitrise ce langage universel à travers lequel il essaie de vous manifester son intelligence et sa sensibilité, soyez donc attentif et à l'écoute.

 

Langage corporel

Les animaux utilisent de nombreuses parties de leur corps pour exprimer différents sentiments. En observant comment votre animal utilise son corps, vous arriverez à comprendre s'il est joueur, malade ou en colère. Les yeux, les oreilles et la face expriment la soumission, l'agressivité ou le respect envers vous. Votre compagnon utilise également ses pattes et sa queue (quand il en a une) pour donner des indices sur ce qu'il ressent : colère, ennui ou approche amicale. La posture est particulièrement significative. Par exemple, si votre chien s'arrête d'un seul coup et son corps se tend, il est en position d'alerte et il se prépare à une attaque.

 

Vocalisation

Un simple miaulement est un son très commun chez les chats (la plupart) mais qui, à l'âge adulte, est uniquement destiné à communiquer avec l'humain. Si votre chat se met à grogner ou siffler c'est rarement bon signe. L'entendre ronronner est, par contre, souvent synonyme de détente et de satisfaction, mais il peut aussi vous signifier qu'il est en train de se réconforter lui-même, ce qui n'est pas bon signe non plus! Quand il se met à hurler ou feuler, c'est qu'il est en détresse, pas le temps de réfléchir, il faut courir à son secours.

 

La parole et les gestes

Pour votre compagnon, le mot ou la phrase que vous lui adressez n'a pas de signification. C'est l'intonation qui donne un sens au mot, et qui lui indique ce que vous voulez lui dire. Dire "je t'aime mon chien" sur un ton fâché sera pris par Médor comme "tu as fait une bêtise". Le geste, même inconscient, et les mimiques que vous allez exprimer sont également d'une grande aide pour que votre compagnon vous comprenne. Ils sont parfaitement captés et beaucoup plus facilement assimilés. En les associant à des situations données ou à des renforcements reçus, l'animal peut facilement assimiler ces gestes à des invitations, des ordres ou encore des interdits (cela fonctionne pour les chiens mais moins bien pour les chats).

Il n'en demeure pas moins que les caresses sont des traits d'union entre l'homme et l'animal. L'un a plaisir à les donner, l'autre à les recevoir. Mais, assimilées à du langage corporel, les caresses ont des significations différentes selon l'endroit où elles sont prodiguées, et selon le tempérament de l'animal qui les reçoit.