Une tête de requin géant de 330 millions d'années trouvé dans une grotte du Kentucky

Une tête de requin géant de 330 millions d’années trouvé dans une grotte du Kentucky
Une tête de requin géant de 330 millions d’années trouvé dans une grotte du Kentucky - © by wildestanimal - Getty Images

Les paléontologues s’étonnent de cette découverte.

Les spécialistes des grottes Rick Olson et Rick Toomey, ont découvert (techniquement, l’année passée) le fossile lors de l’exploration et de la cartographie du système de Mammoth Cave dans le parc national du même nom.

Les chercheurs ont eu du mal à identifier à quel animal appartenaient les os. Ils ont donc envoyé, selon Unilad, des photos à Vincent Santucci, paléontologue principal du National Park Service à Washington D.C., dans l’espoir qu’il serait en mesure de les aider.

Santucci a envoyé le paléontologue John-Paul Hodnett pour examiner de plus près le fossile, selon le rapport du Louisville Courier Journal. Hodnett a pu identifier la plupart des fossiles de requins sur les images mais il s’est arrêté plus particulièrement sur un ensemble d’os qui valait la peine de se rendre sur place. D’après lui, on pouvait y voir des dents de requin associées à de grands morceaux de cartilage fossilisé, suggérant qu’il pourrait y avoir un squelette de requin conservé dans la grotte.

Une découverte rare

Le fossile l’a intrigué car le cartilage ne survit généralement pas à la fossilisation, ce qui signifie que les squelettes de requins sont rares. Cependant, comme leurs dents sont en os et en émail, elles se conservent généralement bien. En arrivant à la grotte, Hodnett a du coup été très étonné de la découverte.

Ils ont retrouvés la mâchoire inférieure d’un requin, le cartilage du crâne et plusieurs dents. Compte tenu des dimensions des restes, ils auraient appartenu à une créature à peu près de la taille d’un grand requin blanc actuel, une espèce appelée "Saivodus striatus", qui se trouvait à la fin du Mississippi, il y a environ 330 à 340 millions d’années. Une période de l’histoire de l’Amérique qui est peu documentée, cette découverte est d’ailleurs inédite dans la région puisque c’est le premier fossile de requin qu’on y trouve datant de cette période.

Selon les chercheurs, il resterait encore pas mal de fossiles à découvrir dans la grotte. Affaire à suivre !