Tinder veut booster vos matchs avec sa série interactive "Swipe Night"

Présenté par l’application de rencontres comme un moyen ludique d’augmenter ses matchs, "Swipe Night" avait été présenté en avant-première aux utilisateurs américains en octobre 2019. A l’époque, l’initiative avait rencontré un franc succès sur la plateforme de dating, où les matchs avaient augmenté de 26% et les interactions de 12% par rapport à un week-end classique.

Tinder avait alors annoncé que "Swipe Night" ferait son grand lancement à l’international à la mi-mars, mais s’était rapidement ravisé à cause de la pandémie du coronavirus. Pour cause, cette fiction interactive offre la possibilité aux utilisateurs Tinder de vivre un scénario catastrophe dans lequel ils seront amenés à se demander comment ils réagiraient s’ils ne leur restaient que trois heures à vivre…

Rien de mieux que la fin du monde pour briser la glace

La somme de leurs choix, pris d’un simple glissement de pouce ou "swipe", permet d’influencer la suite de la trame narrative de "Swipe Night" et d’être mis en relation avec des célibataires ayant pris des décisions similaires. Une façon d’entamer la conversation qui diffère du traditionnel et peu enthousiasmant, "Salut, ça va ?"

Cette série dystopique a été imaginée et conçue par la réalisatrice américaine Karena Evans, qui est à l’origine de nombreux clips du rappeur canadien Drake. Nicole Delaney ("Big Mouth") et Brandon Zuck ont également participé à l’élaboration de "Swipe Night".

Les utilisateurs Tinder devront patienter jusqu’au samedi 12 septembre pour découvrir les trois épisodes de "Swipe Night", qui seront diffusés trois week-ends de suite sur l’application de rencontres.