Tesla : le roi de l'électrique est devenu un constructeur mainstream

Tesla : le roi de l'électrique est devenu un constructeur mainstream.
Tesla : le roi de l'électrique est devenu un constructeur mainstream. - © Maskot - Getty Images/Maskot

Avec près d'un demi-million de véhicules vendus dans le monde en 2020, Tesla a incontestablement franchi un cap, avec une pointe record à 180.600 exemplaires écoulés au 4e trimestre.

Numéro 1 mondial sur le tout électrique, Tesla s'impose plus que jamais comme un véritable constructeur, qui compte.


Lire aussi : 3 applications de rencontre un peu chelou qui changent de Tinder


500.000 véhicules vendus en 2020, très loin devant ses concurrents

En 2020, Tesla a donc vendu quelque 499.535 voitures et ainsi gagné son pari d'en écouler un demi-million sur l'année. La Model 3, son modèle le plus accessible économiquement, représente près des trois quarts de ses ventes avec 365.000 exemplaires vendus.

En ce qui concerne les véhicules électriques, Tesla a vendu plus du double de voitures que son plus proche challenger, Volkswagen (220.220 exemplaires).

Le premier constructeur français, Renault, en a quant à lui écoulé un peu plus de 124.000, essentiellement des ZOE, en Europe.

Avec des chiffres de ventes sans cesse en augmentation et une action en bourse qui flambe, Tesla s'impose aujourd'hui comme un acteur incontournable du secteur automobile alors qu'il était vu comme le vilain petit canard il y a peu.

Au constructeur de rester sur cette ligne d'au moins 500.000 véhicules vendus chaque année pour conserver ce nouveau statut de vendeur "mainstream".