Savez-vous ce que signifie "Sanmitsu", le mot de l'année au Japon ?

Savez-vous ce que signifie "Sanmitsu", le mot de l'année au Japon ?
Savez-vous ce que signifie "Sanmitsu", le mot de l'année au Japon ? - © jun xu - Getty Images

L'année 2020 a été marquée par l'apparition de nouveaux mots dans notre vocabulaire, tels que "confinement", "distanciation sociale" et "Skypero". Les Japonais ont, eux, massivement adopté le terme "sanmitsu", à tel point qu'il a été élu mot de l'année par la maison d'édition Jiyukokuminsha.

Le mot "sanmitsu" fait référence à l'approche du Japon pour lutter contre la pandémie du coronavirus. Ce terme désigne trois types de lieux que les autorités japonaises ont fortement déconseillé de fréquenter durant la crise sanitaire, afin de limiter la propagation de la Covid-19 au sein de la population. À savoir : les espaces clos, les lieux bondés et les lieux où le contact physique peut difficilement être évité. 

 

Sanmitsu ou les trois C

"Sanmitsu", plus connu dans le monde anglophone comme "the three Cs" ("les trois C"), a souvent été employé par la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, pour encourager ses concitoyens à pratiquer la distanciation sociale. Une stratégie payante au début de la pandémie, puisque l'archipel avait réussi à maintenir le nombre de cas et de décès liés à la Covid-19 à un niveau relativement bas. Cette tendance s'est inversée depuis plusieurs semaines, le pays faisant face dorénavant à ce que les experts appellent une "troisième vague".

"Apparemment, ce terme accrocheur a eu un impact énorme (sur nos vies). Il a sensibilisé le public aux risques potentiels et nous a donc aidés à mettre en œuvre des mesures visant à limiter la transmission du virus", avait déclaré Yuriko Koike durant la cérémonie des Buzzword Awards, selon le quotidien The Japan Times. 

Parmi les autres mots primés cette année se trouvent "Amabie", un monstre marin du folklore japonais connu pour éloigner la maladie ; ainsi que "Abenomask" en référence à la décision décriée de l'ancien premier ministre Shinzo Abe d'envoyer par la poste deux masques en coton lavables à chacun des 50 millions de foyers nippons. 


Lire aussi : En Chine, il existe une langue secrète réservée aux femmes : le Nüshu


 

"Animal Crossing: New Horizons" parmi les primés

Bien que la majorité des gagnants des Buzzword Awards fassent référence à la pandémie, des termes empruntés à la culture pop ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C'est le cas du manga "Kimetsu no Yaiba" de Koyoharu Gotōge, qui est plus connu sous le nom de "Demon Slayer" en dehors de l'archipel. Ce titre à succès a récemment donné naissance à un long-métrage d'animation réalisé par Haruo Sotozaki, qui bat tous les records au box-office japonais. Il a notamment franchi la barre symbolique des 100 millions de dollars de recettes en seulement 10 jours d'exploitation. Une première dans l'histoire nippone.

Autre terme primé aux Buzzword Awards : "Atsu-Mori", le diminutif du jeu phare de Nintendo "Atsumare Dobutsu no Mori" ("Animal Crossing : New Horizons" à l'international). Une juste consécration au vu de l'engouement qu'il a généré durant le confinement du printemps

Véritable institution au Japon depuis 1984, la cérémonie annuelle des Buzzword Awards rend hommage aux mots viraux, hashtags et phrases accrocheuses les plus populaires sur l'île.