Racisme, sexisme, islamophobie... et si on inversait les rôles ?

Ce n'est pas la première fois que ce genre d'inversion est tentée pour démontrer l'absurdité des clichés et les racisme et sexisme ordinaires. Mais c'est particulièrement efficace.

Parce que, comme le dit Yassine Belattar dans le titre de la vidéo, "les clichés sont faits pour être retournés".

 

Article original paru sur Pure FM